mardi 19 juin 2018

Plus que quelques jours: Admission en master double diplôme "Études slaves et Interculturalité"


Plus que quelques jours pour présenter une demande d'admission.

L'université de l'amitié des peuples, partenaire de l'UBM

L’admission en master binational « Études slaves et Interculturalité"  (double diplôme "Russie-Europe: Langues et Cultures", en partenariat avec l'Université de Russie de l'amitié des peuples (URAP/RUDN) est ouverte du 14 mai au 22 juin  2018



Faire une demande d'admission en master double diplôme: Dossier Apoflux à télécharger (cliquer sur le lien)

Modalités de recrutement : dossier

Les candidats devront rédiger une lettre de motivation exposant leur projet professionnel.

Pour l’admission, la licence LLCER russe est recommandée, mais pas obligatoire. Peuvent également postuler les personnes titulaires d’une licence dans le domaine des lettres, des sciences humaines et des arts, à condition de pouvoir justifier d'une bonne connaissance du russe (niveau B2) ou d'une autre langue slave (polonais ou tchèque ou serbo-croate).

Aucune certification n'est exigée. Les compétences linguistiques peuvent être attestées par une pièce justificative au choix du candidat (lettre de recommandation d’un professeur, attestation de mobilité, relevé de notes, etc.). 

Les candidats devront également posséder des bases en anglais (niveau B1 minimum). 

Renseignements sur l'admission et sur l'organisation de la formation : pascale.melani[at]u-bordeaux-montaigne.fr

mardi 15 mai 2018

Duo Baïkal: concert de romances russes au Caillou



Anastasia Ponomareva et Fahrad Khatib en concert mercredi 16 mai, à 20h30 au "Caillou du Jardin Botanique" à Bordeaux. Au programme: romances et autres chansons russes des XIXème et XXème siècles.

Plus d'information sur le concert et sur "le Caillou":
http://lecaillou-bordeaux.com/jazzATcaillou/les-concerts-de-la-semaine/

lundi 7 mai 2018

Francophonie. Appel aux volontaires pour GoCamp-2018 en Ukraine


L'initiative ukrainienne GoGlobal, en partenariat avec l'Institut Français à Kyiv et l'Ambassade de France en Ukraine, organise des camps scolaires francophones pour améliorer le niveau d'apprentissage de la langue française par les écoliers d'Ukraine.

GoCamp est un nouveau format de camps scolaires avec apprentissage intensif des langues étrangères et la participation de bénévoles étrangers. Y sont enseignés au choix le français, l'anglais ou l'allemand, ainsi que le leadership, la démocratie, l'éducation civique, la pensée critique et la tolérance. 

Cinq cents bénévoles du monde entier et 70 000 jeunes ukrainiens ont déjà participé au GoCamp.

Pour de plus amples informations consultez le site: https://gocamps.com.ua/en

La date limite d'inscription pour les camps de juin est le 15 mai et pour ceux d'août est le 15 juillet.

Appel à candidature 2018 : Contrat doctoral de l'université Bordeaux Montaigne


L’université Bordeaux Montaigne lance la campagne 2018 des contrats doctoraux du 7 mai au 11 juin 2018. L'un de ces contrats est destiné prioritairement à un étudiant en situation de handicap.

Qui peut postuler?


Vous avez un master validé ou titre équivalent avec mention bien ou plus
ou bien: Vous validez votre master 2 cette année.

Vous souhaitez poursuivre vos études en doctorat dans le domaine des Lettres, arts, sciences humaines.

Si ces 2 conditions sont réunies, vous pouvez postuler à un contrat doctoral de l’université Bordeaux Montaigne aux conditions figurant sur le site Internet de l’université. Pour davantage d’informations, cliquer ici.

NB. Pour postuler, il est nécessaire d’avoir au préalable défini un projet de recherche et d’avoir pris contact avec le futur directeur de thèse.


Ekaterinbourg. © Ombelyse Buirette


Le Doctorat en études slaves à l'université Bordeaux Montaigne


À l'université Bordeaux Montaigne, les études doctorales en études slaves peuvent se dérouler dans le cadre du Centre d'études slaves de l'EA CLARE (Cultures, Littératures, Représentations, Esthétiques). 

Liste des directeurs de recherche en études slaves (13e section du CNU) :

Pascale Melani, professeur des universités, EA 4593 CLARE (Cultures, Littératures, Représentations, Esthétiques). Courriel: pascale.melani[at]u-bordeaux-montaigne.fr

Florence Corrado, maître de conférences des universités, habilitée à diriger les recherches, EA 4593 CLARE (Cultures, Littératures, Représentations, Esthétiques). Courriel: florence.corrado[at]u-bordeaux-montaigne.fr



jeudi 3 mai 2018

Admission en Master "Études slaves: mondes russe et est-européens"


L’admission en master « Études slaves : mondes russe et est-européens » est ouverte du 3 mai au 23 mai 2018

Critères d'admission :
Le master études slaves est ouvert aux personnes envisageant une activité professionnelle en lien avec la Russie ou un autre pays de langue slave (Pologne République tchèque, Serbie, Croatie, Bosnie, Monténégro) dans les domaines suivants : 
  • enseignement des langues slaves en présentiel et sur plateforme (e-learning)
  • recherche sur les mondes russe et est-européens (Russie, CEI, Pologne, République tchèque, Serbie, Croatie, Bosnie, Monténégro…)
  • traduction russe <-> français
  • coopération universitaire internationale.
Les candidats devront rédiger une lettre de motivation exposant leur projet professionnel.

Pour l’admission, la licence LLCER russe est recommandée, mais pas obligatoire. Peuvent également postuler les personnes titulaires d’une licence dans le domaine des lettres, des sciences humaines et des arts, à condition de pouvoir justifier d'une bonne connaissance du russe (niveau B2) ou d'une autre langue slave (polonais ou tchèque ou serbo-croate).

Les candidats devront également posséder des bases en anglais (niveau B1 minimum). 

Aucune certification n'est exigée. Les compétences linguistiques peuvent être attestées par une pièce justificative au choix du candidat (lettre de recommandation d’un professeur, attestation de mobilité, relevé de notes, etc.). 

Faire une demande d’admission (cliquer sur le lien vers le site de l’université)

Pour mieux connaître le master « Études slaves : mondes russe et est-européens » (cliquer sur le lien vers la page du blog)

Renseignements sur l'admission et sur l'organisation de la formation : pascale.melani[at]u-bordeaux-montaigne.fr


NB. Cette information ne concerne que le parcours LLCER « Études slaves : mondes russe et est-européens ». Pour le parcours binational « Études slaves et Interculturalité » (double diplôme "Russie-Europe: langues et cultures" (cliquer sur le lien), la période d'admission est du 14 mai au 22 juin 2018.


dimanche 22 avril 2018

Témoignage sur une mobilité d'études à Krasnodar

L'université d'État du Kouban à Krasnodar

La valise qu'on prépare fiévreusement, l'avion qui s'envole vers le pays des Tsars et, dès les premiers instants sur le sol russe, une excitation folle qui s'empare de moi: voici comment a débuté mon année de mobilité en Russie.

Je m’appelle François, en master 2 études slaves à Bordeaux Montaigne, et cette année, j’ai choisi de vivre à Krasnodar. Cette fameuse ville, jadis nommée Ekaterinodar, est connue pour son histoire cosaque et son climat très clément. Si je l'ai choisie, c’est par rapport au thème de mon mémoire de fin d’études. En effet, ce dernier compare les différentes historiographies consacrées aux Cosaques: Krasnodar semblait donc une ville idéale pour cela. 

Je réside donc dans le Sud de la Russie, où il fait bon vivre tout au long de l’année grâce à des températures douces (ce n'est que pendant l’été que ces dernières atteignent des sommets). Les étrangers présents à Krasnodar sont très peu nombreux, et de ce fait attirent la curiosité des Russes. 

Les premiers, qui sont le plus souvent en échange universitaire, sont logés en résidence à deux pas de l’université d’État du Kouban. Les chambres qui sont réservées aux étudiants étrangers sont assez confortables, et comportent chacune deux ou trois locataires. Il existe aussi la possibilité de louer un appartement pour une somme plutôt modique. Il y a une cuisine ainsi que tout le nécessaire pour faire sa lessive à l’étage, qui est réservé aux étrangers d’ailleurs.

L’université elle-même propose un choix de cours très varié avec des étudiants russes, mais par défaut les cours ne se déroulent qu’avec d’autres étrangers. Au début de l’année, un court examen est organisé afin d’évaluer le niveau des différents arrivants et de les inclure dans des groupes correspondants. Pour ceux qui restent le deuxième semestre, il y a la possibilité de passer une certification B2 en russe (TRKI).

La vie à Krasnodar n’est pas très chère et les étudiants peuvent bien en profiter. De nombreux restaurants autour de l’université offrent des repas pour quelques euros. L'université possède différentes « stolovaïa », et pour environ 100-200 roubles on peut y avoir un repas. Le prix des transports en commun est de 23 roubles pour un trajet simple et le prix du taxi défit toute concurrence. La résidence universitaire, quant à elle, coûte environ 70 € par mois.

La ville en elle-même est assez agréable à vivre grâce à son climat et son centre-ville. On y trouve ainsi de nombreux cafés disséminés un peu partout ainsi que quelques parcs pour se promener. On peut aussi partir à la découverte de la région grâce à des excursions gratuites proposées par l’université ainsi que par le biais du chemin de fer ou des bus. La côte de la mer Noire n’est qu’à deux heures de train et Sotchi à quatre heures. 

Ce séjour d’études m’a apporté beaucoup sur le plan linguistique, mais aussi culturel et personnel. J’ai pu aborder une nouvelle façon de voir les choses, spécifique au sud de la Russie, rencontrer de nouvelles personnes. Il existe quelques Français qui vivent à Krasnodar, et les étudiants qui ont étudié notre langue sont très nombreux. Les Russes sont toujours très heureux de rencontrer des étrangers.

mardi 10 avril 2018

Projection du film "Tesnota. Une vie à l'étroit"



Tesnota. Une vie à l'étroit
de Kantemir Balagov
Russie, 2018, 1h58. VOSTF
Avec : Darya Zhovner, Veniamin Kats, Olga Dragunova, Atrem Tsypin, Nazir Zhukov


Cinéma Jean Eustache
7bis rue des Poilus · 33600 Pessac 
05 56 46 00 96

Du 28 mars au 10 avril:
Mercredi 4 avril : 20h50
Jeudi 5 avril :
Vendredi 6 avril : 17h15
Samedi 7 avril : 21h10
Dimanche 8 avril : 21h
Lundi 9 avril : 21h
Mardi 10 avril : 21h