mardi 30 avril 2013

Visite officielle de la délégation de l’Université d’Etat du Kouban (Krasnodar, Russie)



25-29 mars 2013
Coordinatrice : Florence Corrado-Kazanski


La délégation de Krasnodar
devant l'université de Bordeaux 3  
Du 25 au 29 mars ont été accueillis par l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3 deux collègues de l’Université d’Etat du Kouban : Irina Rayouchkina, Docteur en linguistique, directrice adjointe du département des Relations Internationales, et Pavel Boyko, Professeur de philosophie, chef du Département de philosophie et d’histoire. L’enjeu de cette visite était de promouvoir la mobilité de nos étudiants vers l’Université de Krasnodar, de poser les bases d’un projet de licence double diplôme entre nos deux universités, et de consolider et d’élargir notre collaboration scientifique.
La semaine a ainsi été rythmée par de nombreux temps forts. Le lundi 25 mars Irina Rayouchkina a présenté devant un public d’étudiants  de première et deuxième année de LEA anglais-russe et LLCER russe la région du sud de la Russie qu’est le Kouban, entre mer d’Azov, mer Noire et Caucase, et l’Université d’Etat du Kouban, son histoire et son offre de formation. Elle a également répondu  aux questions pratiques posées par les étudiants concernant le logement, la vie quotidienne, les possibilités d’excursions. Les étudiants ont été invités à assister le lendemain mardi 26 mars à la journée d’études sur la Russie du sud, organisée à la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine dans le cadre du contrat quinquennal de recherche (2011-2015) de la MSHA Identités européennes et espaces mondialisés (IDEEM)axe 1 : Constitution, effacement et reconstruction des identités dans les espaces est-européens et euro-asiatiques, que dirige Maryse Dennes.

Un moment de la journée d'études
Cette journée d’études, intitulée « Sciences humaines et identité russe » a permis de donner une ouverture scientifique à la préoccupation pédagogique qui prévaut à la mobilité étudiante. Irina Rayouchkina a ouvert la séance avec une communication intitulée « la Russie : regard de l’intérieur », consacrée à une analyse linguistique et culturologique de la « russité ». Puis Pavel Boyko est intervenu dans une perspective philosophique sur le thème de « la culture russe comme objet de recherche transdisciplinaire et comparatiste ». La journée d’études s’est prolongée l’après-midi avec une table ronde consacrée à « l’Identité russe dans le Kouban », avec une introduction de Pavel Boyko sur la culture cosaque, qui a suscitée un débat fourni. Cette journée d’études a permis d’approfondir la collaboration scientifique entre nos deux universités et de dessiner des perspectives de recherche commune, en lien également avec notre projet pédagogique de licence double diplôme.
Mercredi 27 mars, les collègues russes accompagnés de Sylvain Rigollet des Relations Internationales, de Maryse Dennes et de Florence Corrado-Kazanski de la section d’études slaves, ont été accueillis par le président de l’Université Jean-Paul Jourdan, qui a manifesté son intérêt pour un partenariat privilégié entre les deux universités, allant même jusqu’à comparer géographiquement parlant l’Aquitaine et le Kouban.
Jeudi 28 mars a eu lieu une longue réunion de travail aux Relations Internationales représentées par Timothée Guérin, qui a abouti à la description d’un schéma commun de licence double diplôme. Le travail se poursuit désormais à distance, afin de trouver les meilleures correspondances possibles entre notre maquette pégagogique de la licence LLCER de russe et l’offre de formation de l’Université d’Etat du Kouban.
Enfin, vendredi 29 mars a eu lieu une dernière réunion visant à promouvoir la mobilité enseignante et les échanges scientifiques. Outre un grand nombre de collègues de la section d’études slaves, étaient présents Christelle Lahaye, archéologue, au nom des historiens de Bordeaux 3, et Alhadji-Bouba Nouhou, spécialiste de l’Islam, au nom du Master « Religions et sociétés ». Pavel Boyko a présenté de manière exhaustive les domaines de recherches de l’Université du Kouban dans lesquels une collaboration pourrait se mettre en place, outre celui de la philologie.  Il a particulièrement été question de l’archéologie : la Russie du sud était une terre de colonies grecques, où subsistent également des vestiges barbares. L’Université du Kouban possède deux bases de travaux pratiques, deux sites de fouilles, l’un près de Taman (mer d’Azov), l’autre près d’Anapa (mer Noire), susceptibles d’accueillir des étudiants ou doctorants. Mais l’accent a également été mis sur l’histoire des religions : la Russie du sud est une terre historique à la fois de l’orthodoxie et de l’islam, elle est donc un lieu privilégié en Russie pour l’étude des phénomènes religieux, de la théologie chrétienne et musulmane, qui connaissent une formidable renaissance  depuis les années 1990.
            Tous ces échanges ont sans conteste dynamisé la collaboration entre nos deux universités. Le Président de l’Université a accepté l’invitation à se rendre à Krasnodar dès que le projet de licence double diplôme serait finalisé, plusieurs étudiants ont déjà constitué un dossier de mobilité pour partir un semestre à l’Université d’Etat du Kouban l’année prochaine, les bases d’une coopération scientifique renouvelée ont été jetées, avec notamment un projet de professeur invité pour la fin de l’année 2013, et de visioconférences dans le cadre de la licence de russe et du master d’études slaves. Enfin, les communications de la journée d’études seront traduites et publiées en ligne sur le site de la MSHA.


samedi 27 avril 2013

Journal des étudiants de russe de Bordeaux 3




Téléchargez en ligne le journal des étudiants de russe de Bordeaux 3!

Ce journal d'actualités en russe a été réalisé sous la direction de Maryia Shumava, lectrice de russe à l'université. Il est téléchargeable jusqu'au 10 mai 2013. Cliquez sur le lien et suivez les instructions:


Le même lien vous permet également d'écouter l'interview de Maryia Shumava et Alice Grignon, étudiante en L2 LEA anglais-russe, sur Radio Campus, la radio de l'université de Bordeaux.  

Le journal est aussi téléchargeable à partir du site étudiant de l'université à la page:
http://etu.u-bordeaux3.fr/fr/news/formations/journal-des-etudiants-de-licence-de-russe.html

vendredi 26 avril 2013

Séjour linguistique au lac Baïkal du 29.07.2013 au 11.08.2013



http://afrus.ru/irkoutsk/fr/s-jour-linguistique-au-lac-ba-kal-du-29072013-au-11082013

L’Alliance française d’Irkoutsk, en partenariat avec la Faculté franco-russe de l’Université d’économie et de droit du Baïkal, vous propose un stage linguistique cet été au bord du lac Baïkal, sur le site unique et enchanteur de l’île d’Olkhon

Pendant deux semaines, quel que soit votre niveau de russe, vous participez à des activités en compagnie des étudiants francophones de l’Alliance française et de l’Université d’économie et de droit du Baïkal. 

Les matinées sont consacrées à des cours de russe avec des professeurs expérimentés, ainsi qu’à des activités bilingues et des ateliers thématiques (exercices pratiques en contexte, théâtre…) avec les étudiants russes francophones participant au stage. 

Les après-midis sont consacrés aux visites culturelles, aux excursions, à la découverte d’une faune et d’une flore uniques au monde

Parmi les nombreuses surprises qui émailleront votre séjour : 
  • rencontre avec les nerpas (les phoques du Baïkal !) 
  • découverte de la culture chamane sibérienne et participation à une cérémonie rituelle 
  • visite d’un village bouriate 
  • visite d’une des plus anciennes villes de Sibérie célèbre pour ses maisons en bois (Irkoutsk) 
  • séjour sur l’île d’Olkhon, découverte d’une nature enchanteresse, du cap Khoboy, du cap Khorgoy, des lacs Chara-Nour et Khankhoy, et bien entendu : baignade dans le lac de tous les superlatifs (le plus profond, le plus pur, le plus transparent, le plus ancien de ce monde…) 
  • soirées thématiques franco-russes et veillées au coin du feu… 

Ce stage est ouvert à tous, il offre une véritable immersion linguistique et culturelle. La preuve en images:

Modalités d’inscription : 

Formulaire d’inscription : 

Bourses du gouvernement russe pour les étudiants étrangers



Date limite: 13 mai 2013

Le gouvernement russe accorde des bourses à des étudiants étrangers pour des durées variables,  de quelques mois à trois ans, afin de suivre des formations en licence, master ou doctorat (aspirantura et doktorantura), ainsi que des stages.
Un certain nombre d’universités ont été désignées pour accueillir ces étudiants, dont l’Académie de l’économie et de la fonction publique (RANHiGS) près le Président de la Fédération de Russie.
La formation est gratuite. Les cours commencent en septembre (octobre pour les thèses).
Pour les doctorants, il est prévu une bourse mensuelle de 3000 roubles environ et un logement au foyer de l’Académie pour un coût mensuel à peu près équivalant au montant de la bourse. 
Les personnes intéressées par une formation au département d’histoire de la faculté de gestion publique du RANHiGS (http://www.fgu.ane.ru/ru/fakultet/o-fakultete/13-istoriya/52-istoricheskoe-otdelenie.htmlsont invitées à contacter M. V.S. SHILOV (shilov@ur.rags.ru) et à lui envoyer avant le 13 mai 2013 un CV et une brève description en russe de leur thème d’étude (ou de leur projet de recherche dans le cas d’une thèse).

Carole Sigman
Centre d'études franco-russes de Moscou
carole.sigman@gmail.com

jeudi 25 avril 2013

Postes aux CUF de Moscou et de Saint-Pétersbourg: enseignants asistants en droit, histoire, littérature, sociologie et philosophie


Date limite de candidature: 25/05/2013


Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, en 
partenariat avec des établissements d’enseignement supérieur français, 
recrute des enseignants assistants en droit, histoire, littérature, 
sociologie et philosophie pour les Collèges universitaires français de 
Moscou et de Saint-Pétersbourg relevant du Ministère des affaires 
étrangères.



Les postes sont à pourvoir à compter de la rentrée 2013.



5 postes seront vacants ou susceptibles d’être vacants à Moscou (un 
poste dans chaque discipline) et 5 autres postes seront vacants ou 
susceptibles d’être vacants à Saint-Pétersbourg (un poste dans chaque 
discipline).


Ils s’adressent à des spécialistes dans ces disciplines et sont 
principalement destinés à des doctorants ou à de jeunes docteurs 
susceptibles d’effectuer des recherches en Russie. 

Les candidats 
devront être au minimum titulaires d’un Master 2 au 1er septembre 2012 
et posséder de bonnes notions de russe.


Les enseignants assistants enseignent les fondements et les méthodes de leurs 
disciplines, préparent avec les étudiants les cycles de cours 
magistraux effectués par des professeurs français en mission en 
Russie, et participent activement à l’encadrement de mémoires de 
niveau M1. L’enseignement est dispensé en français, à des étudiants 
russes francophones ayant déjà effectué au moins trois ans 
d’enseignement supérieur en Russie.



Plus d’informations sur le CUF de Moscou et les enseignements qui y 
sont dispensés : http://moscuf.org

Plus d’informations sur le CUF de Saint-Pétersbourg et les 
enseignements qui y sont dispensés : http://www.cuf.spbu.ru

 

Les candidats devront postuler avant le 25 mai 2013, en adressant 
par courrier électronique un dossier composé d’une lettre de 
motivation scannée et d’un curriculum vitae, à Mme Christiane  BRABENEC, Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, 
DREIC – Sous-direction des affaires européennes et multilatérales – 
Département 2 B, 110 rue de Grenelle, 75 357 - PARIS SP 07 (téléphone 
01 55 55 09 08, adresse électronique : christiane.brabenec@education.gouv.fr

Ce dossier devra également être communiqué à M. Gilles MAMETZ, Ministère des affaires étrangères
, DGM/ATT/UNIV, sous-direction de l’enseignement 
supérieur, 27 rue de la Convention, CS 75 732 Paris cedex 15 (adresse 
électronique : gilles.mametz@diplomatie.gouv.fr).
 

Responsable : 

Url de référence :
http://www.moscuf.org/fr

Appel à propositions: colloque "La force du mal dans l'œuvre de Dostoïevski"


Colloque à l’université de Bretagne Occidentale 
les 23 et 24 janvier 2014 
Date limite: 15/05/2013

Le colloque s’inscrivant dans le cadre des travaux du groupe de recherches « Intertextualités et imaginaires bibliques » (UBO-UBS ; projet labellisé par la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne), les contributions orientées vers la réflexion sur les rapports entre les textes de Dostoïevski et les textes bibliques seront privilégiées. 

Responsables : Benoît Jeanjean et Natalia Leclerc 

Comité scientifique : Anna Akimova-Louyest (Paris X), Jean-Louis Backès (Paris IV), Marco Caratozzolo (università degli studi di Bari), Lioudmila Chvedova (université de Nancy), Anne Ducrey (Paris IV), Isabelle Durand-Le Guern (UBS), Benoît Jeanjean (UBO), Natalia Leclerc (UBO), Éric Lysoe (université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II), Pouneh Mochiri (UBO), Anne Pinot (La Roche sur Yon), Tatiana Victoroff (université de Strasbourg), (Myriam Watthee-Delmotte (université de Louvain / FNRS) 

Planning :
15/05/13 : réception des propositions
15/06/13 : réponse du comité
23-24/01/14 : colloque

Les propositions de communication sont à adresser avant le 15 mai 2013 à 
Benoît Jeanjean (benoit.jeanjean@univ-brest.fr

mercredi 24 avril 2013

Recrutement des ATER à l'université de Bordeaux 3


L’université Michel de Montaigne Bordeaux 3 organise une campagne de recrutement d’Attachés temporaires d’enseignement et de recherche (ATER) du lundi 15 avril 2013 au lundi 13 mai 2013. 

Voir les détails sur le site de l’université:

Les langues slaves enseignées à Bordeaux 3 sont : 
- le russe 
- le polonais
- le serbo-croate 
- le tchèque 

Attention! L'ouverture de la campagne de recrutement ne signifie pas que des recrutements vont être effectivement opérés. 
En revanche, si l'université décide ultérieurement de recruter des ATER dans les disciplines mentionnées, seuls seront éligibles les dossiers des personnes qui auront fait acte de candidature.  

mardi 23 avril 2013

Rappel: Nouvelle séance du ciné-club de l'Association slave



Au programme
« Cinéma polonais aujourd’hui »

Jeudi 25 avril
19h15-22h
Athénée Municipal de Bordeaux 
Place Saint Christoly 
Bordeaux

TATARAK
d'Andrzej Wajda, 
2009, Pologne
VOSTF

précédé d'une intervention de Marie Furman-Bouvard,
professeur agrégé en polonais au Lycée Magendie,
chargée de l'enseignement du polonais à l'université de Bordeaux 3

Le film:
Dans une chambre d’hôtel, Krysyna Janda, actrice, parle des derniers moments de la vie de son mari, le chef-opérateur Edward Kłosinski. Elle s’apprête à tourner le nouveau film d’Andrzej Wajda : Tatarak. Elle y joue le rôle de Marta, une femme d’âge mûr réapprend à aimer la vie aux côtés de Bogus, un jeune homme qui lui rappelle ses fils disparus. Ces deux histoires, celle de Krystyna et celle de Marta, se fondent autour d’une même douleur : la perte de l’être aimé.

Doctoriales interdisciplinaires de l'AFR 2013



Servir le peuple ou s'en servir? 

En Russie, depuis le XIXe siècle, le "peuple" est un concept auquel se réfèrent les penseurs politiques, qu'ils soient au pouvoir ou qu'ils s'y opposent (la "narodnost" de Nicolas Ier, le "narodnitchestvo" de Herzen et sa longue postérité; le mouvement révolutionnaire mais aussi Poutine et d'autres politiciens contemporains). Il en fut et peut-être en est-il aujourd’hui encore de même chez les écrivains du XIXe comme du XXème siècle pour lesquels il est un thème général (la littérature populiste, la littérature soviétique officielle, les grandes fresques de Guerre et paix à Vie et destin, à Une saga moscovite) ou bien à qui il fournit des héros (le Platon Karataiev de Tolstoï comme l'Ivan Denissovitch de Soljénitsyne ou les héros des « деревенщики », les écrivains ruralistes des années 1970). La même constatation s’impose dans la peinture, par exemple.
Qu'est donc que ce "peuple", dont presque tous se réclament, dans la culture artistique comme politique en Russie: une des composantes de la société réelle? une représentation idéalisée d'un groupe social existant réellement? un concept totalement abstrait? un élément imposé pour accéder discours public, quel qu'il soit, c'est à dire un instrument?

C’est à ces thèmes que vous invitent à réfléchir les doctoriales de l’AFR, qui se dérouleront à l’université de Caen en décembre prochain
Les doctorants désireux d’y participer sont priés de contacter le professeur Boris Czerny avant le 1er mai prochain à l’adresse BCzerny@aol.com
Une partie des frais est prise en charge par l'AFR. Les interventions seront publiées dans la Revue Russe. 

lundi 22 avril 2013

La Slovaquie à la Fête de l'Europe



Fête de l'Europe à Bordeaux les 4 et 5 mai 2013 
(10h - 19h, Placette de Munich - Quai Louis XVIII)

Nous avons le plaisir de vous convier à la découverte de la Slovaquie par les jeunes de Slovaquitaine.

vendredi 19 avril 2013

Projection unique de "Stalker" à l'Utopia de Bordeaux



STALKER 
un film d'Andreï TARKOVSKI 
URSS, 1979 
2h41mn VOSTF 

le 2/05/2013 à 20h15
Cinéma Utopia
Place Camille-Jullian
Bordeaux

avec Alexandre Kaïdanovski, Anatoli Solonitsyne, Nikolaï Grinko, Alissa Freindlich... 
Scénario d'Arkadi et Boris Strougarski, d'après leur roman. 
Poèmes d'Arsani Tarkovski et de Fiodor Tiouttchev. 



SPECIAL EFFECT 
par Cartune Xprez 
3 MAI à 21h 
aux VIVRES DE L'ART

2 bis rue Achard, 
place Raulin 
33300 Bordeaux-Bacalan

Tram B arrêt Achard

En provenance de New York, un spectacle multimédia et interactif inspiré par le Stalker d'Andrei Tarkovski et le concept de « la zone ». Une communication live avec le futur intégrant les courts métrages d'animation réalisés par 18 artistes.

Information: MONOQUINI

Session du TRKI à l'université de Nice


Dates: 5-6 juillet 2013

Toutes les informations en ligne: 
http://webs.unice.fr/site/nc914855/spip/spip.php?breve4

Le Kamtchatka aux Chartrons


Jeudi 25 avril
19h

90 rue Notre-Dame
Bordeaux 

Venez découvrir en exclusivité sur Bordeaux le Kamtchatka, une région méconnue de la Russie, en compagnie d'une charmante guide locale, Anna, en partenariat avec l'agence de voyages Regards d'ailleurs.

Appel à projets scientifiques conjoint


Date limite: 30/09/2013

L’appel à projets scientifiques 2014 de la Fondation scientifique de Russie pour les Sciences humaines (RGNF, Fédération de Russie) et la Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FMSH, République française) est ouvert. 

Le formulaire spécifique pour la présentation des projets de recherche est à télécharger à l’adresse suivante : 

Nouveau CAPES de Russe



L'arrêté fixant les nouvelles modalités du CAPES au 1er septembre 2013 est en ligne sur le site du Ministère de l'éducation nationale: http://cache.media.education.gouv.fr/file/epreuves_2014/36/8/arrete_capes_249368.pdf

mardi 9 avril 2013

Rappel: Ciné-club de l’Association slave: c'est reparti!



1ère séance 
Cinéma serbe aujourd’hui 
« La vie est un miracle » 
d’Emir Kusturica
(Serbie, 2002)

Jeudi 11 avril 
19h-22h 
Athénée Municipal de Bordeaux 
Place Saint-Christoly, 33000 Bordeaux 

Emir Kusturica est né le 24 novembre 1954 à Sarajevo en République fédérale socialiste de Yougoslavie. C'est un cinéaste, acteur et musicien serbe, deux fois lauréat de la Palme d’Or au Festival de Cannes. 

Ses films les plus notables :
  • Papa est en voyage d'affaires
  • Le Temps des Gitans
  • Arizona Dream
  • Underground
  • Chat noir, chat blanc
  • La vie est un miracle 

Les séances suivantes auront lieu les :
  • jeudi 25 avril: Cinéma polonais aujourd'hui avec Tatarak, du réalisateur Andrzej Wajda, 2009, Pologne 
  • mardi 7 mai: célébration de la Fête de la Victoire de 1945 
  • jeudi 6 juin: Journée de la langue russe 
  • jeudi 13 juin: Cinéma ukrainien aujourd’hui

samedi 6 avril 2013

CAPES externe de russe session 2014



Programme des épreuves d’admission  (orales)

Culture et société en Russie dans les années 1990 


http://cache.media.education.gouv.fr/file/capes_externe/70/1/p2014_capes_ext_lve_russe_247701.pdf

vendredi 5 avril 2013

Appel à candidature du Centre franco-russe de Moscou pour une aide à la mobilité


Année universitaire (2013-2014)
Date limite: 30 avril 2013

Le Centre d’études franco-russe (CEFR) propose des aides à la mobilité pour la rentrée 2013 ; d’une durée de quatre à neuf mois, ces aides sont ouvertes aux doctorants en sciences humaines et sociales originaires de l’Union européenne. 
Les candidats doivent être engagés dans une thèse sur la Russie (ou l’Ukraine, la Biélorussie, la Moldavie) dans l’un des domaines des sciences humaines et sociales (anthropologie, études littéraires et artistiques, histoire, géographie, philosophie, sciences politiques, sociologie etc.). 
Ils doivent démontrer une très bonne maîtrise du russe, écrit et parlé. 
Les bénéficiaires de l’aide à la mobilité seront intégrés à l’équipe et à la vie du Centre et invités à participer à ses manifestations scientifiques (séminaires, colloques...). Ils bénéficieront des capacités logistiques du Centre, des opportunités de publication et des liens scientifiques déjà établis. 

Voir les conditions de candidature et la composition du dossier sur le site du CEFR:

Les candidatures seront examinées par le Conseil scientifique du CEFR lors de sa réunion de mai. 
Les résultats seront annoncés début juin



Le témoignage d’une Française qui est « coach » à Moscou depuis 5 ans.



Valérie Brémond a créé son agence Do it Evolution  et travaille autant avec des entreprises internationales implantées dans le pays, qu'avec des entreprises russes.

Sa philosophie ?

"Je ne tiens pas compte des clichés. Le coach doit aider l’individu à s’élargir et aller au-delà de son éducation et de sa culture pour trouver un comportement qui permet d’atteindre un objectif. Les gens peuvent confirmer les clichés. Si on a une croyance, elle sera de toutes les façons confirmée car on trouvera forcément dans la nature, un chef autoritaire… Lors des formations interculturelles que suivent les futurs expatriés, il faudrait leur apprendre à travailler sur leurs capacités à s’adapter à un nouvel environnement, plutôt que leur donner des a priori.
 "Quel est l’avantage de croire que les Russes sont comme ceci ou comme cela ? C’est confortable de maintenir une croyance mais cela ne fera pas évoluer l’entreprise cela peut même freiner sa performance. Plus on a d’a priori, plus les personnes autour de soi se comporteront en fonction de ce que vous attendez d’elles.
 "La culture ne produit pas des êtres identiques, chacun réagit à sa manière. Ce n’est pas l’environnement qui forme la personne, c’est la personne qui réagit en fonction de sa personnalité à un environnement. Il y a un exemple que j’aime bien donner : deux enfants sont sur la plage et reçoivent une vague. L’un va pleurer, l’autre va rire alors que la vague est la même. La vague n’a aucun pouvoir, c’est la perception de l’individu qui va créer la réaction."

Voir l'interview dans sa totalité: