vendredi 27 septembre 2013

Journée d'étude - Approche pluridisciplinaire des langues minoritaires historiques de la Russie : tendances actuelles


4 Octobre 2013
Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine 
salle 2 

Responsables:
Alain Viaut Email: Alain.Viaut@msha.fr
Svetlana Moskvitcheva Email: moskvitcheva@mail.ru

Voir le programme détaillé
http://www.msha.fr/msha/actu/colloque/pages/seminaire0410_polefrruok.pdf

Appel à communications: “Paradis Retrouvé ou Paradis Perdu? Nostalgie, Culture et Identité en Europe Centrale et Orientale”



Date limite: 31 janvier 2014

British-French Association for the Study of Russian Culture

Vous trouverez ci-dessous l’Appel à Communications pour le 24ème colloque de l’Association, intitulé “Paradis Retrouvé ou Paradis Perdu? Nostalgie, Culture et Identité en Europe Centrale et Orientale” : 

https://afrabricuru.u-paris10.fr/wp-content/uploads/2013/09/Cfp-nostalgia-culture-and-identity-conference.pdf

Date et lieu de la manifestation:
Jeudi 29 et vendredi 30 mai 2014
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Salle des conférences
Bâtiment B


mercredi 25 septembre 2013

Zygmunt Miłoszewski à Bordeaux


Le Consulat de la République de Pologne à Lyon, 
l’association Vent d’Est 
et Miroboles Editions 

ont le plaisir de vous faire part de la venue à Bordeaux de 

Zygmunt Miłoszewski 

un grand auteur de polar polonais, 
à l’occasion de la première sortie en France de son livre Les Impliqués, 
édité par une maison d’édition bordelaise, Miroboles Editions. 




Zygmunt Miłoszewski rencontrera le public le jeudi 3 octobre aux Salons Albert Mollat à 18 h et le samedi 5 octobre à 18 h à la librairie Le passeur, 9, avenue Thiers 

La rencontre chez Mollat se poursuivra autour d’un cocktail entre 19 h 30 et 21 h, à proximité, Aux Mots Bleus, 40 rue Poquelin Molière.

Cette soirée se déroulera en présence de la Vice-Consul Maria Czechowicz, du service détaché auprès de la communauté polonaise en France et service culturel du Consulat General de Pologne à Lyon. 

Nous espérons que vous allez être très nombreux à venir à cette rencontre exceptionnelle. 

Nous vous prions de confirmer votre présence au cocktail au tel. 06 03 01 72 34 ou par mail : association-ventdest@orange.fr 

mardi 24 septembre 2013

Nouveau mot tchèque « samorost »: à saisir dans vos dicos!


Avec samorost la technologie devient végétale et le végétal devient mécanique, l’artiste nous dessine un mot, son univers et l’anime. 

Depuis 2003, si l’on se fie à ce nouvel outil encyclopédique en ligne – wikipédia, la langue française (d’internautes) semble avoir adopté un autre mot tchèque : samorost [celui qui grandit/pousse tout seul > 1.naturel, 2.particulier, 3.autodidacte]. 

Le mot samorost fut mis en lumière par une série de jeux vidéo éponymes, indépendants, d’énigme et d’aventure, en pointer-et-cliquer au décor magnifique, développé par le studio tchèque Amanita Design. L’auteur est un jeune plasticien tchèque Jakub Dvorsky diplômé de l’Académie des Arts de Prague. Le jeu Samorost fut la thèse de fin d’étude de ce dernier. Samorost est le personnage de ce jeu : un lutin en pyjama blanc qui vit seul avec son chien sur une petite planète qui risque d’être détruite par une collision avec une autre planète. Puis ce sont les extraterrestres qui lui enlèvent son chien. Initialement, dans la langue tchèque le mot désigne un morceau de bois ou une racine d’apparence étrange qui peut rappeler la forme d’une créature. Nous pouvons l’associer également à un être humain et lui attribuer un caractère qui dénote l’insouciance du monde extérieur. Samorost peut également désigner un autodidacte ou une personne qui agit avec un don infus. 

Dans un autre jeu intitulé Machinarium, l’artiste Jakub Dvorsky fait un clin d’œil à un autre célèbre mot tchèque: robot. L’histoire se passe dans un endroit étrange et obscur, métallique, uniquement peuplé de robots. L’histoire est celle d’un petit robot injustement mis au rebus, à la ferraille à la sortie de la ville. Il se nomme Josef, en référence et en hommage de l’artiste tchèque Josef Čapek, le frère de Karel Čapek et véritable inventeur du mot robot. 

Sources : 

(GZ)

lundi 23 septembre 2013

Assemblée générale de l'Association slave


L'Association slave se réunira en assemblée générale lundi 14 octobre à 17 heures à la Maison des étudiants de l'université de Bordeaux 3. Venez nombreux!

Pour trouver la Maison des étudiants, téléchargez le plan de Bordeaux 3: http://www.u-bordeaux3.fr/fr/l_universite/venir_a_l_universite.html

Interprétariat franco-tchèque à l'ESIT


Bonjour.

Je me permets de vous contacter, car je suis à la recherche de personnes intéressées par l'interprétariat en langues tchèque et française. L'idée serait, en effet, de former un nombre significatif de personnes intéressées par l’ESIT (Ecole Supérieure d’interprètes et de Traducteurs,actuellement rattachée à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), qui permettrait de demander à cette école pour 2014/2015 l’ouverture d’une promotion en tchèque (naturellement après passage d'un concours d'entrée, qui inclut une connaissance de haut niveau de la langue anglaise). La formation serait en 2 ans, l'obtention du diplôme ouvrant les portes des grandes institutions internationales et européennes en tant qu’interprète de conférence. 

Pourriez-vous, s'il vous plait, transmettre cette information à vos collègues et étudiants susceptibles d’être intéressés par l'interprétariat de conférence en langues tchèque et française?

Pour plus d´informations, merci de contacter Monsieur Xavier Galmiche, professeur à la Sorbonne - Paris IV (email: Xavier.Galmiche@paris-sorbonne.fr)

Je vous remercie d'avance pour votre aide.

Cordialement,

Magdaléna LE FOLGOC
étudiante en Etudes Centre-européennes tchèque/allemand (Sorbonne - Paris IV)

vendredi 20 septembre 2013

Les langues étrangères à Bordeaux 3


Regardez le clip des CLES-CLUB de l'université!

http://youtu.be/K1CN4scu7Ys

Séminaire Europe-Russie-CEI


Programme septembre/décembre 2013

Responsable : O. GILLE-BELOVA, 
Département des études germaniques et slaves, 
UFR Langues et Civilisations/EEE 

Dans le cadre du Programme quinquennal de la MSHA : 
« Identités européennes et espaces mondialisés » (IDEEM) / 

AXE 1 : Constitution, effacement et reconstruction des identités dans les espaces est-européens et euro-asiatiques (sous la direction de Professeur M. DENNES)

Les séances ont lieu dans la salle J. Borde (MSHA), lundi de 15h30 à 17h30


23 septembre 2013
T. Kastoueva-Jean (IFRI, Centre Russie-NEI)
Les réformes de l’enseignement supérieur en Russie

30 septembre 2013
H. Flavier (Bordeaux IV, CRDEI)
Les organisations d’intégration régionale dans l’espace post-soviétique

7 octobre 2013
R. Hervouet (Bordeaux 2, CED)
Le « socialisme de marché » dans la Biélorussie de Loukachenko. Egalitarisme, néopatrimonialisme et dépendance extérieure.

14 octobre 2013
O. Gille-Belova (Bordeaux 3, EEE)
Les débats autour des modèles de la modernisation en Russie contemporaine

21 octobre 2013
A. Viaut (IKER)
La diversité linguistique : le cas de l’Ukraine

4 novembre 2013
C. Dufy (Sciences Po Bordeaux, CED)
La modernisation de l’économie russe, à l’épreuve des discours des acteurs de terrain

18 novembre 2013
Fr. Rollan (EEE)
L’Asie centrale et l’Europe : mondialisation des frontières et rôle de l’Europe

25 novembre 2013
N. Chetkina-Rocher (Bordeaux 3, EEE)
La tentation de l’Orient dans le cinéma soviétique et post-soviétique

2 décembre 2013
D. Gaüzere (EEE)
L’Asie centrale entre enclavement et globalisation : risques, sécurité et enjeux à partir de 2014

9 décembre 2013
E. Domnina (MGU Lomonossov)
La perception du pouvoir politique russe en Grande-Bretagne de 1991 à nos jours (en russe)

Ouvert aux étudiants du Master recherche études slaves et à tout public.

jeudi 19 septembre 2013

Appel à communications : « Manger russe »


Date limite: 15 novembre 2013

Journée d’étude à l'Université de Strasbourg
Vendredi 23 mai 2014 
Organisation : Rodolphe Baudin
avec la collaboration d’Emilia Koustova

Le Groupe d’Etudes orientales, slaves et néo-helléniques (GEO EA 1340) de l’Université de Strasbourg organise une journée d’étude internationale sur la question de la place de la nourriture dans la culture russe. 
Le champ des études sur la nourriture en Russie s’est considérablement élargi ces dernières années, notamment dans la recherche anglo-saxonne. Après un ouvrage fondateur et général dirigé par Mysya Glants et Joyce Toomre (Food in Russian History and Culture, 1997), les chercheurs travaillant dans le domaine des «cultural studies» se sont penchés sur l’articulation entre nourriture et identité nationale, comme dans les travaux d’Alison K. Smith (Recipies for Russia : Food and Nationhood under the Tsars, 2011). 
Du côté de l’histoire sociale, la problématique de la nourriture a été abordée par J. Gronow (Caviar and Champagne : Common luxury and the Ideals of the good life in Stalin’ s Russia, 2004) et R. E. F. Smith (Bread and Salt : A Social and Economic History of Food and Drink in Russia, 2008). 
En Russie également les recherches s’organisent, comme en témoigne la publication de l’ouvrage d’I. Bogdanov, Lekarstvo ot skuki, ili istorija moroženogo (2007) et d’O. Nazarova et K. Kobrin Putešestvija na kraj tarelki (2009). 
La parution récente, enfin, de l’ouvrage de G. Kabakova L’hospitalité, le repas, le mangeur dans la civilisation russe (2013), témoigne du développement de ce champ de recherche en France également, une décennie après la parution du livre de Tamara Kondratieva Gouverner et nourrir : du pouvoir en Russie (2002). 
La journée d’étude organisée par l’Université de Strasbourg souhaiterait ainsi s’inscrire dans le développement de ce champ, en en explorant des aspects jusqu’ici laissés de côté. Résolument pluridisciplinaire, elle pourra aborder des thèmes ressortissant tant de l’histoire des pratiques que de celle des représentations, notamment littéraires et artistiques. De même, conformément à l’orientation disciplinaire du GEO, les problématiques faisant intervenir l’interculturalité seront les bienvenues. A titre indicatif, les thèmes suivants, ou certains aspects des thèmes suivants, pourront être abordés : 
La nourriture dans la littérature vieux russe ; la nourriture dans les croyances populaires ; la nourriture dans les proverbes russes ; nourriture et orthodoxie ; la nourriture dans la satire russe ; la nourriture française dans les récits de voyages russes ; les cuisiniers français en Russie ; la nourriture dans la littérature russe du 19e siècle ; histoire des restaurants en Russie ; la nourriture dans le symbolisme russe; la nourriture dans l’art russe ; l’histoire des restaurants et des cantines soviétiques ; les pratiques alimentaires russes dans l’émigration et leurs lieux ; la réception et la représentation de la pénurie et de la famine en Russie soviétique ; les pratiques de consommation en période de pénurie ; la pénurie comme outil de gouvernement; la nourriture et la propagande soviétique (dans les fêtes, l’affiche, au cinéma) ; la nourriture et la morale soviétique ; l’obščepit ; le discours diététique à l’époque soviétique ; la nourriture dans les histoires drôles soviétiques ; la nourriture et le glamour dans la Russie contemporaine ; la nourriture dans le discours publicitaire russe contemporain ; la nostalgie pour les aliments soviétiques dans l’espace post-soviétique. 

Les propositions de communication sont à adresser à Rodolphe Baudin avant le 15 novembre 2013: rodolphebaudin@unistra.fr 
Comité scientifique : Rodolphe Baudin, Irini Jacoberger, Emilia Koustova
Les langues de travail du colloque seront le français, le russe et l’anglais. 
Les actes du colloque seront publiés en traduction française sous la forme d’un numéro spécial de la Revue russe à paraître en 2015. 
L’Université de Strasbourg prendra en charge l’hébergement pour une nuité et les repas. Les frais de transports pourront être pris en charge sous certaines conditions.

mercredi 18 septembre 2013

Urgent - Offre de stage - production documentaire




YUZU PRODUCTIONS, une société de production située à Montreuil (93), métro Robespierre (ligne 9) ou RER Vincennes, recherche un(e) stagiaire russophone pour travailler au département production. 

Son rôle : Aux côtés des producteurs et directeurs de production, 
- Organisation du tournage d’un documentaire en Russie (recherche d’hébergement, prise de rendez-vous avec intervenants, ...) 
- Développement de projets documentaires (écriture/réécriture, recherche d’illustrations, traductions, mise en page) 
- Recherche de financements, secrétariat de production 
- Assistanat sur les productions en cours (avant tournage et en post-production) 

Le travail sera effectué en français et russe et anglais. 

Profil recherché : 
Bilingue russe et Anglais recommandé. Autres langues bienvenues. 
Un intérêt réel pour la production documentaire (expérience de production et connaissance du secteur souhaitée), capacité d'autonomie, esprit d'initiative... 
Qualités rédactionnelles, culture journalistique et audiovisuelle. 
Maîtrise de logiciels de bureautique (Word, Excel). 

Durée du stage : de 3 à 6 mois, à définir. 
Début souhaité: dès que possible. 
Rémunération : indemnité de stage
Conditions : convention de stage indispensable. 

Envoyer CV et lettre par e-mail à : 

Parution de Serbica, Revue électronique, N°5/2013


Petar II Petrović Njegoš

DOSSIER SPECIAL CONSACRÉ À PETAR II PETROVIC NJEGOŠ

SERBICA (http://serbica.u-bordeaux3.fr), le portail de littérature serbe en langue française et la revue électronique – dirigée par Milivoj Srebro, maître de conférences à l’Université Bordeaux 3 – vient de publier, dans son numéro 5/2013, un dossier spécial consacré à l’un de plus grands poètes serbes, Petar II Petrović Njegoš (1813-1851), auteur du célèbre poème dramatique  Les Lauriers de la montagne.
Les contributions que contient ce dossier – publié à l’occasion du bicentenaire de la naissance du poète – ont pour but d’éclairer davantage certains aspects poétiques et métaphysiques de l’œuvre de Njegoš ainsi que ses rapports à l’Europe et à l’héritage spirituel du mythe de Kosovo, des questions qui restent aujourd’hui encore d’actualité en Serbie.

Sommaire

1.  PORTRAIT « Une vie sous le sceau de la recherche du sens de l'existence », par Boris Lazić ; « Rencontre à Naples : Njegoš vu par Ljubomir Nenadović », extraits des Lettres d'Italie (traduit par Alain Cappon).
2.   BIBLIOTHÈQUE DE SERBICA (présenté et traduit par Boris Lazic) « Pierre angulaire de la littérature et de la métaphysique serbe : Les Lauriers de la montagne », suivi d’un extrait  de l'ouvrage ; « Dieu face au Néant : La Lumière du microcosme », suivi d’un extrait  de l'ouvrage.
3.   NJEGOŠ ET L'EUROPE « Draško à Venise : l'image de l'Europe dans Les Lauriers de la montagne », par Duško Babić (traduit par Alain Cappon).
4.   NJEGOŠ ET KOSOVO « Andrić et Njegoš », par Boris Lazić ; « Njegoš, héros tragique de la mémoire du Kosovo », par Ivo Andrić (traduit par Franjo Termaćić).
5.   ARCHIVES « Le poème national du Monténégro », par Louis Léger (1913) ; Préface d'Henri de Régnier à la première traduction des Lauriers de la montagne (1917) ; « Milton et Njegoš », par Clarence A. Manning (1936) ; « Visions historiques et politiques dans l’œuvre poétique de P. P. Njegoš » (extrait), par Michel Aubin (1974) ; « Souverain, évêque et poète », par Christian Mouze (2011).
6.  BIO-BIBLIOGRAPHIE Repères  bio-bibliographiques ; Œuvres traduites ; Études et articles.
7.  LE LIVRE DU MOIS  / LE POÈME DU MOIS La Lumière du microcosme ; Baignade d'été à Prćanj.

Pour lire ce Dossier spécial mis en ligne sur le site de Serbica, cliquez sur ce lien : http://serbica.u-bordeaux3.fr