lundi 17 décembre 2012

Rétablissement du CAPES externe de russe



Une bonne nouvelle pour tous les russisants: une session du CAPES de russe sera organisée en 2013-2014. 

Inscriptions : entre janvier et février 2013 

Dates approximatives des épreuves écrites: fin juin 2013 

Dates approximatives des épreuves orales: septembre 2013

Tous les renseignements sont sur le site du MEN:



Voir le descriptif des épreuves : 

Conditions pour s’inscrire au concours : 


jeudi 6 décembre 2012

Un témoignage sur la mobilité en Russie


Charlotte P. : 
« Mon séjour à l’Université de l’Amitié des Peuples à Moscou » 
(Septembre 2011- Juin 2012) 

"Pour ma troisième année de licence, j’ai décidé de partir en échange universitaire à l’Université de l’Amitié des Peuples à Moscou, pour l’année entière. 
"J’ai été logée dans les résidences universitaires (общежитие) de l’université. Le premier semestre, j’ai vécu avec une Française, des Chinoises et une Bulgare. Puis, au second semestre, j’ai décidé de changer d’appartement afin de vivre avec des Russes et de pouvoir pratiquer la langue. J’ai beaucoup aimé le concept des résidences universitaires russes, avec des chambres collectives, parce que ça m’a permis de rencontrer des gens de cultures différentes.
"En ce qui concerne l'enseignement, j’ai surtout suivi des cours de langue russe : j’avais cinq heures par semaine pendant trois jours à la faculté préparatoire (Подфак), puis des cours d’histoire, de linguistique et de littérature en russe. Au départ, les cours m’ont paru intenses et compliqués parce que les professeurs ont interdiction de parler dans une autre langue que le russe, ne serait-ce que pour traduire un mot. Mais cette méthode m’a énormément aidée à progresser lors de cette année en Russie. Quand je suis arrivée, je n’arrivais pas du tout à parler en russe, je ne comprenais pas, puis déjà au bout de deux mois je pouvais tenir des conversations. De plus, cette université est très ouverte vers l’étranger et il y avait des animations et des événements toutes les semaines, ce qui permet de rencontrer non seulement des Russes, mais aussi des gens de tous les pays du monde.
"Cette expérience m’a ravie et m’a aidée à m’épanouir, parce que je savais pertinemment que je voulais par la suite travailler avec des partenaires russes et en utilisant leur langue. 
"Un séjour en Russie est pour moi indispensable à toutes les personnes qui souhaitent progresser en russe. Je pense réellement qu’un séjour en Russie ou dans un pays russophone devrait faire partie intégrante de la formation de licence. 
"De plus, je ne suis habituellement pas boursière, mais j’ai quand même reçu une bourse de mobilité, ce qui m’a permis de profiter pleinement de mon séjour : j’ai découvert la Russie et particulièrement Moscou. […]
"Le seul point faible de l’échange, c’est qu’on vit avec des étrangers et pas avec des Russes. Même si j’ai eu la chance de pouvoir changer d’appartement en cours d'année, cela nécessite une longue démarche. 
"Je pense que ça serait un point très positif si tous les étudiants en mobilité pouvaient partager leur chambre avec des Russes. C’est en grande partie cela qui m’a permis de mettre en pratique ce que j’apprenais tous les jours et m’a aidée à progresser. De plus, mes colocataires russes m’ont fait découvrir la Russie, le cinéma, la musique russes, et le plus important : l’esprit et la mentalité russes. 
"Mon séjour d’une année a été très enrichissant pour moi et je recommande à tous les étudiants de vivre une semblable expérience."

mercredi 5 décembre 2012

Littérature serbe: Ivo Andrić à l'honneur



L’Atelier du roman
un dossier spécial consacré à Ivo Andrić 

Dans son dernier numéro (n° 72, décembre 2012), la revue trimestrielle L’Atelier du roman publie un dossier spécial consacré à Ivo Andrić, unique prix Nobel de l’ex-Yougoslavie. Intitulé « Ivo Andrić / Pour ne pas oublier les Balkans », ce dossier – composé d’une dizaine d’articles rédigés par des universitaires, des critiques littéraires et essayistes français et serbes – jette un nouvel éclairage sur la personnalité et l’œuvre de cet immense romancier et nouvelliste qui, malgré ses dix-huit ouvrages traduits, reste toujours à découvrir en France. 

Au sommaire 

Milivoj Srebro, «Ivo Andrić ou Opus magnum balkanicus» ; Nunzio Casalaspro, «De la vie ordinaire – Titanic et autres contes juifs de Bosnie» ; Lambros Kampéridis, «Le chroniqueur des Balkans» ; Denis Wetterwald, «Que faire avec la parole ?» ; Jelena Novaković, «Ivo Andrić en dialogue avec les romanciers français» ; Massimo Rizzante, «Un jour de 1954 chez Ivo Andrić» ; Jacques Jouet, «Les vaincus et les vainqueurs d’Ivo Andrić» ; Dragan Nedeljković, «Deux approches de l’époque napoléonienne : Guerre et Paix de Tolstoï et La Chronique de Travnik d’Andrić» ; Adrian Mihalache, «La rigueur de la diplomatie et l’envoie de la fantaisie» ; Dušan Puvačić, «Violence des temps, violence des guerres» (extrait) ; Raymond Fuzellier, «Humain, trop humain...» ; Mirjana Robin-Cerovic, «Andrić aux frontières» ; Lakis Proguidis, «L’expansion illimitée de la Cour maudite» ; M. R.-C., «Dates et œuvres». (P. 21-129) Ivo Andrić, Les montagnes du Rzav (traduit par Pascale Delpech, p. 225-237). 

Parmi d’autres contributions, signalons en particulier l’entretien avec Stanko Cerović, journaliste et essayiste serbe.


lundi 3 décembre 2012

dimanche 2 décembre 2012

Le cinéma russe à l'honneur au festival du film de Pau


Du 4 au 9 décembre 2012 
Troisième édition du festival du film 

Cette année la Russie est à l’honneur avec quatre films inédits (fiction et documentaires), un court-métrage et un ciné-concert. 

Films russes : 

Téléchargez le programme complet: 

Contacts:
Cinéma Le Méliès 

6 rue Bargoin
64000 PAU
Tél.: +33 5 59 27 60 52
Site Web : www.lefestivaldufilmdepau.fr

jeudi 29 novembre 2012

Vacance de poste


Un poste de chercheur est susceptible d'être vacant au Centre d'Etudes 
Franco-Russe de Moscou au 1er septembre 2013. 
Attention, l'attribution de 
ce poste n'est pas garantie, mais elle le sera d'autant moins qu'il n’y 
a pas de bonnes candidatures.
 
Peuvent être candidates:
- les personnels chercheurs CNRS 
- les enseignants
-chercheurs titulaires des universités françaises.

Les chercheurs CNRS doivent faire parvenir leur candidature par les procédures internes au CNRS (demande de changement d'affection).
 
Les maitres et maitresses de conférence doivent télécharger les demandes de délégation auprès du CNRS ; cette demande est soumise à une autorisation de leur université de rattachement (à faire en général avant la fin de l année 2012)
.
Dans les deux cas, un avis du directeur du Centre à l’étranger est demandé.


Renseignements complémentaires:  Amandine Regamey
, Centre d'Etudes Franco-Russe de Moscou
 amandine.regamey@centre-fr.net
 

Exposition d’icones



Exposition d’icônes à la Mairie de Bordeaux – Caudéran
1er au 8 décembre 2012 
Salle du Conseil Mairie de Bordeaux - Caudéran 


Dans le cadre du XXe anniversaire de la coopération Bordeaux–Saint-Pétersbourg, l’Association «Centre des Festivals France – Russie» propose de faire découvrir un Art Sacré traditionnel - une exposition des icônes réalisés par les peintres russes et français, ainsi que des animations organisées à la période des fêtes de fin d’année.

Au programme : 

Conférence « l’Orthodoxie et les Saintes Icônes » (lundi, 3 Décembre à 20h30), Animations pour les enfants (Jeudi, 6 Décembre à 14h30) et Concert avec la participation de l’organiste titulaire Anne Monférier et de l’Ensemble Vocal « RADOUGA » (Jeudi, 6 Décembre à 20h30 à l’Eglise Saint-Amand de Bordeaux-Caudéran).

Informations Pratiques: 

Horaires :
lundi au vendredi de 14h 30 à 18h 00
samedi de 10h 00 à 12h 00 et de 14h 30 à 18h 00

Visites guidées de l’exposition : Mardi, 4 décembre, Mercredi, 5 décembre - à 15h 00 et à 17h 00 

Entrée libre et gratuite

Renseignements :
Mme Daria Tsukanova au 06 42 00 12 80 ; Mme Sylvie Guerra-Nedelec au 05 56 51 43 21

Aide à la mobilité des jeunes chercheurs du Centre franco-russe en sciences humaines et sociales de Moscou. 1ère session - premier semestre 2013


Date limite: 8 janvier 2013

Le Centre franco-russe en sciences humaines et sociales de Moscou propose des bourses de court séjour (un mois maximum) aux doctorants (aspiranty) ou aux chercheurs titulaires d’une thèse de doctorat ou de kandidat soutenue moins de 7 ans auparavant
Ces bourses de recherche sont destinées à soutenir des travaux en France, Russie, Biélorussie, Moldavie et Ukraine (enquêtes de terrain, travail en bibliothèques et archives). 
La sélection sera effectuée en fonction de la qualité scientifique du projet et de la pertinence du séjour dans le parcours de recherche du candidat. 
Les bourses ne sont pas destinées à financer une mission à l’intérieur du pays de résidence, ni de la Russie vers la Biélorussie, la Moldavie et l’Ukraine (et inversement). 
Les dossiers sont à envoyer à l’adresse électronique centre-fr@centre-fr.net avant le 8 janvier 2013. Les résultats seront communiqués aux postulants fin janvier 2013
Information complémentaire à la page : 

lundi 26 novembre 2012

Pourquoi étudier le tchèque ?


Un des ponts sur la Vltava

Le témoignage d’une étudiante de Bordeaux 3, A. C., 
assistante COMENIUS à Prague 

"J'ai fait la découverte de la langue tchèque en première année de licence, un peu par hasard je dois l'avouer. Etudiante en licence de russe, j'ai dû choisir une deuxième langue slave. Mon choix s'est porté sur la langue tchèque, car j'ai toujours pensé que la République Tchèque était un pays particulièrement remarquable. Les similitudes entre la langue russe et la langue tchèque sont très nettes, d’où des facilités d'apprentissage. J'ai eu la chance d'obtenir une bourse du ministère tchèque en juillet 2011 pour effectuer un stage de langue de quatre semaines à Prague, j'ai eu un véritable coup de cœur pour la République Tchèque

"A la fin de ma licence j'ai décidé de postuler à un assistanat COMENIUS. J'ai été reçue et me voilà assistante de langue française dans un lycée à Prague pour une durée de neuf mois (de septembre 2012 à fin juin 2013). J'ai eu beaucoup de chance, je dois l'avouer, car je suis dans le pays et dans la ville où je voulais être. 

"Le travail d'un assistant est principalement axé sur la conversation, cependant je donne également des cours de grammaire, ainsi qu'un cours de civilisation. C'est une expérience vraiment enrichissante et très intéressante qui permet de découvrir le métier -pas toujours évident- de professeur. L'emploi du temps d'un assistant permet d'avoir beaucoup de temps libre et donc de profiter au maximum du pays d'accueil: en effet un assistant doit effectuer entre 12 et 16 heures de travail par semaine. 

"Par ailleurs, une bourse très généreuse est attribuée aux assistants ce qui permet de couvrir toutes les dépenses sur place (loyers, nourriture, téléphone, voyages…). 

"Je suis actuellement à la recherche d'un master qui pourrait me permettre de travailler à la fois avec l'Europe Centrale et l'Europe de l'Est, avec la langue tchèque et la langue russe."

* * * * *

Comment partir comme assistant COMENIUS ? 
Consultez la fiche action PENELOPE : 

La date limite de dépôt est fixée par la commission européenne au 31 janvier 2013. La période d'assistanat peut débuter au plus tôt le 1er août 2013 et se terminer au plus tard le 31 juillet 2014.

jeudi 22 novembre 2012

Exposition "Intelligentsia" à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts



Galeries d’exposition de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 
13 Quai Malaquais 
75006 PARIS 
du 28/11/2012 au 12/01/2013 

Commissariat Véronique Jobert Lorraine de Meaux


Exposition réalisée par l’Institut Français témoignant des liens littéraires, artistiques et intellectuels entre la France et la Russie de 1917 à 1991. Documents inédits France/Russie. 

Cette exposition révèle pour la première fois les relations uniques tissées au cours du XXème siècle entre les écrivains et intellectuels français et russes, grâce à l’ouverture exceptionnelle de l’ensemble des archives de la Fédération de Russie et à l’accès à des fonds méconnus en France. 

Plus de 300 cents documents, méconnus ou inédits ! Correspondances, journaux intimes, manuscrits, photographies et films inédits, éditions originales, objets personnels, dessins… qui permettent de comprendre une histoire souvent dramatique, tissée de destins singuliers : émigrés ayant fui la révolution bolchévique, compagnons de route séduits par l’utopie révolutionnaire, dissidents de l’ère brejnévienne, intellectuels français revenus de leurs illusions. 

Les oeuvres et personnalités de Kessel, Bounine, Berberova, Sarraute, Barbusse, Gide, Eluard, Sartre, Aragon, Kozovoï et Soljenitsyne seront au coeur de ce projet. 

L’exposition en partenariat avec les Archives du Ministère des Affaires étrangères, est placée sous le haut patronage de Mme Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de l’Académie française. Elle dresse un bilan des échanges culturels noués entre les deux pays, malgré les relations diplomatiques tendues qui ont marqué l’histoire de la France et de la Russie au XX° siècle. Cette exposition raconte aussi une nouvelle histoire de la vie intellectuelle et culturelle française, à travers les regards posés sur l’évolution de l’idéologie socialiste, ses séductions et les désillusions qu’elle a engendrées chez les intellectuels français. 

La scénographie réalisée par Andrey Pavlov présente un parcours original imprégné de l’atmosphère architecturale de l’époque soviétique, en 7 thèmes : 
• Premiers témoignages sur la Révolution de 1917 
• L’accueil des exilés russes en France 
• Le voyage en URSS 
• La politique d’influence de l’Union soviétique 
• Etre écrivain et communiste 
• « Désaccords » et procès 
• La France et les dissidents. 

L’exposition « Intelligentsia. Entre France et Russie, archives inédites du XXe siècle » sera le dernier moment fort de l’année littéraire France-Russie 2012

Les éditions de l’ENSBA éditeront le catalogue. 

Une exposition similaire sera réalisée à Moscou, en mars 2013, aux Archives d’État de la Fédération de Russie (GARF). 

Lieu:
Galeries d’exposition de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts, 
13 Quai Malaquais 
75006 PARIS 
Métro Saint-Germain des prés 
Ouverture du mardi au dimanche de 13h à 19h 

Tarifs : 6€ indiv, 4€ groupe 

mercredi 21 novembre 2012

Soutenance de thèse: "Présences, traces, échos de la culture grecque et latine dans l’œuvre de Czesław Miłosz : Questions d’intertextualité", par Marie Bouvard


Marie BOUVARD, professeur agrégé de russe au lycée Magendie de Bordeaux, chargée de cours à l'université de Bordeaux 3, a brillamment soutenu sa thèse de doctorat en littérature polonaise intitulée Présences, traces, échos de la culture grecque et latine dans l’œuvre de Czesław Miłosz : Questions d’intertextualité. 
La soutenance a eu lieu le samedi 17 novembre 2012 à 14 h, au Centre d’études slaves, devant un jury composé de: Maria Delaperrière (Inalco, rapporteur), Aleksander Fiut (université Jagellonne, Cracovie, rapporteur), Danièle Chauvin (université Paris-Sorbonne), Marek Tomaszewski (Inalco), Michel Masłowski (université Paris-Sorbonne, directeur).

La candidate a obtenu la mention "Très honorable avec les félicitations du jury".

L’Association slave a désormais un local


Il se trouve dans la Maison des Elus, c'est-à-dire le bâtiment de l'Amphithéâtre B400, au premier étage, à gauche à côté du Syndicat des étudiants. Le local sera partagé avec l'Association "Wake up Bordeaux".

mardi 20 novembre 2012

Opéra/CROUS: Slutchaï d'Oscar Strastnoy au Grand-Théâtre de Bordeaux



Slutchaï (Faits divers
)
Création mondiale - Dans le cadre de Novart

Commande de l'Opéra National de Bordeaux - 
Commande de l'Etat

Coproduction Opéra National de Bordeaux et Cie Le Grain - Théâtre de la voix


Livret de Christine Dormoy d’après Daniil Kharms 

Commande de l’Opéra National de Bordeaux, Slutchaï est une création du compositeur franco-argentin Oscar Strasnoy, dont les récentes créations lyriques ont triomphé sur les plus grandes scènes internationales. Chanté en russe, cet opéra d’après le poète de l’absurde Daniil Harms, nous plonge dans le quotidien de Saint-Pétersbourg au cœur des années 30-40. De rebondissements en co-incidences ou faits divers (slutchaï en russe), se déroule le fil du récit « avec le vivant qui résiste dans l’engrenage ». Après le succès de Genitrix en 2007, c’est Christine Dormoy qui signe le livret et la mise en scène de cette création particulièrement attendue.

Renseignements:

Soirée étudiants / Opéra Crous : le jeudi 29 novembre 20h00

http://www.crous-bordeaux.fr/operations-partenariales/opera-crous.html

NB. Le CROUS, en partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux, permet aux étudiants d’assister dans l’année à 3 spectacles de qualité (un concert symphonique, un ballet et un opéra), le tout suivi d’un buffet et d’une rencontre avec les artistes. 

1er spectacle : 
Slutchaï (Opéra). Direction musicale, Oscar Strasnoy - Mise en scène, Christine Dormoy
Jeudi 29 novembre 2012 / 20h / Grand-Théâtre / 12 euros 

2e spectacle :
Quatre Tendances (Ballet) 
Jeudi 21 mars 2013 / 20h / Grand Théâtre / 12 euros 

3e spectacle : 
Concert Symphonique de l'ONBA 
Serge Prokoviev, Concerto pour piano n°3

Claude Debussy, Prélude à l'après-midi d'un faune

Igor Strawinsky, L'Oiseau de feu (version de 1919)

Direction, Alain Altinoglu - Piano, Andreï Korobeinikov
 
Jeudi 25 avril 2013 / 20h / Auditorium / 12 euros 

Réservations au 05-56-00-54-03 / Pour plus d'informations sur les spectacles, consultez le site de l'Opéra National de Bordeaux

Grand Théâtre : Place de la Comédie – Bordeaux
Auditorium : 9-13 cours George Clemenceau – Bordeaux

Concert-ballet: Stravinsky et la musique néoclassique



22 novembre 2012
20h30
Théâtre Fémina
Bordeaux

Dans l’euphorie créatrice du début du XXe siècle qui inventera des langages nouveaux, comme un Picasso ou un Kandinsky en peinture, Igor Stravinsky invente le néoclassicisme en musique; il rompt avec l’orchestration à la russe et, par subversion de l’ordre musical antérieur, crée un langage nouveau: c’est le renouveau sonore, l’éclat décuplé des instruments, la dissonance, la violence rythmique, c'est le lieu de son affirmation: "j'approuve l'audace, je ne lui fixe aucune limite". 
Ce concert-ballet est interprété par des musiciens et des danseurs de renom: Olivier Charlier violon, Josef Feigelson violoncelle, Marie-Josèphe Jude, Michel Béroff et Roustem Saitkoulov piano; solistes du Ballet de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Charles Jude

Renseignements : http://www.fenterp.net/stravconcnov12fr.html

lundi 19 novembre 2012

Proposition de stage


Le site web « L’Observateur Russe » (http://rusoch.fr) cherche des stagiaires pour la traduction des articles du russe en français.
Il y aura un article par jour de 4 000 mille signes environ (en tout 6 articles par semaine).
N’ayant pas de budget pour les traductions nous pourrions proposer des certificats de stage passé dans un media officiel français sur le web (N° du CPPAP 0313 W 90767) .
Pour toute information écrire à Elena Iakounine : iakounina.elena@gmail.com

vendredi 16 novembre 2012

Rappel: demain samedi 17 novembre



XIe Congrès de l'Association Française des Russisants
Musée d'Aquitaine, 
20 cours Pasteur,
33000 BORDEAUX

Colloque public organisé en collaboration 
avec l'équipe d'accueil 4593 CLARE 
et l'université Michel-de-Montaigne Bordeaux 3
dans l'auditorium du musée,


"Que reste-t-il de l'Union soviétique (dans la Russie d'aujourd'hui?)


9h00 Accueil des participants
9h30 Ouverture solennelle du Congrès par Philippe Comte, président de l’AFR, et Pascale Melani, professeur à l’université de Bordeaux 3, responsable scientifique du colloque
10h00 Valéry Kossov, maître de conférences à l’université de Grenoble III : « Les vestiges soviétiques dans le discours politique russe contemporain »
10h30 — Ronan Hervouet, maître de conférences à l’Université de Bordeaux 2 (Laboratoire Centre Emile Durkheim) : « La  tradition soviétique des subbotniki dans la Biélorussie de Loukachenko »
11h00 — Svetlana Séville, maître de conférences à l’université Michel-de-Montaigne/Bordeaux 3, CERCS (Centre d’études et de recherches sur les civilisations slaves) : « Héritage soviétique du russe contemporain »
11h30-12h00 — Discussion
12h30 — Réception à l’Hôtel de Ville de Bordeaux (pour les congressistes)
14h30 — Natalia Noussinova, écrivain et historienne du cinéma, directrice de recherche au NIIK /VGIK (Ecole du cinéma de Moscou): « L’enfance soviétique : souvenir ou mythologie »
15h00 — Nikolaï Alexandrov, maître de conférences à la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Moscou : « Les écrivains dans l’espace post-idéologique : le « soviétique » comme phénomène dans le débat sur l’art et la littérature » (en russe)
15h30 — Svetlana Moskvitcheva, maître de conférences à l’université de l’Amitié des Peuples, Moscou : «Entre le  tragique et le comique de la vie quotidienne: l'anecdote comme fait culturel russe du XXe siècle»
16h00 — Pause-café
16h30 — Katia Metelizza, journaliste, chroniqueur sur les faits de société au journal Nezavissimaïa Gazeta et auteur des livres Nouvel abécédaire russe (prix « Ostap d’or » 1998), Nouveau livre de cuisine russe, L’Abécédaire de la vie : « La « grande » tradition culinaire russe » (en russe)
17h00 — Table-ronde finale
 20h00 – Repas au Café opéra, Grand Théâtre  (sur inscription) 

mardi 13 novembre 2012

Repas russe au "Véra Cruz" reporté



En raison d'une grève du personnel du CROUS, le déjeuner "à la russe" organisé par l'Association Slave (association des étudiants de Bordeaux 3) est reporté à la semaine prochaine.

lundi 12 novembre 2012

Appel à communication




IIe Colloque International
« Les cicatrices dans l’Histoire : frontières, migrations et déplacements »
Grenoble 27-29 mars 2013

Date limite d'envoi des propositions de communication : 23 Novembre 2012

Institut des Langues et des Cultures d’Europe et d’Amérique (ILCEA EA 613)
Université Stendhal Grenoble 3-Région Rhône Alpes-ARC 7 et 8
Voir appel sur http://w3.u-grenoble3.fr/ilcea/spip/spip.php?rubrique50

Doctoriales de l'AFR


En octobre ou novembre 2013 le département d'études slaves de l'Université de Caen Basse-Normandie organisera une journée entière (un samedi) consacrée aux doctorants inscrits en thèse avec des enseignants du domaine slave. Le thème retenu "Le populisme : servir le peuple ou s'en servir?" devrait permettre aux littéraires, civilisationnistes et linguistes de pouvoir trouver un sujet d'exposé.

Nous rappelons l'obligation faite aux doctorants intervenants de :
- adhérer à l'AFR au tarif étudiant
- s'engager à publier leur exposé dans un numéro spécial de La Revue russe édité dans l'année qui suit les Doctoriales, donc en 2014, à l'exclusion de toute autre revue.
- être présent toute la journée des Doctoriales (du début à la fin), afin de participer au débat, à l'échange de vues sur chaque exposé, nourrir la discussion.

Pour sa part l'AFR prend en charge une nuit d'hôtel à hauteur de 50 euros par participant, qui seront remboursés à chacun sur présentation d'une facture.

La date précise n'est pas encore déterminée. Les personnes intéressées sont priées de contacter Boris Czerny à l'adresse : BCzerny@aol.com

XIe Congrès de l'Association française des Russisants




L’Association Française des Russisants (AFR) tient tous les deux ans son congrès national, associé à un colloque international. Le prochain se déroulera à Bordeaux les 17 et 18 novembre 2012.

Le Congrès « off » 

Vendredi 16 novembre 2012 

9h00 : Projection du film  « Nés en Urss », 4e partie, de Sergueï Miroshnichenko, au Cinéma UGC, Bordeaux, en séance scolaire. Projection organisée par l’Association Centre des Festivals France-Russie. 

14h00 : visite-conférence de la « Maison aux personnages » d’Ilya et Emilia Kabakov, par Alice Cazaux, doctorante en Arts plastiques à l’université Michel-de-Montaigne/Bordeaux 3. (sur inscription; visite gratuite pour les personnes inscrites au Congrès).

18h00 : rencontre avec Katia Metelizza à la librairie Mollat. Texte de présentation rédigé par les étudiants de Master recherche 1ère année de l'université Michel-de-Montaigne Bordeaux 3.

20h30 : concert de l’ensemble vocal « Radouga » (chants russes), Eglise de la Madeleine, 24 cours Pasteur, Bordeaux. 

Exposition d’ affiches soviétiques : du 9 au 15 novembre : dans le hall du bâtiment administratif de l’université de Bordeaux 3;  samedi 17 et dimanche 18 novembre : sur le lieu du congrès. 


Le Congrès


Samedi 17 novembre 2012  
Colloque public organisé par l'EA 4593 CLARE
 à l'amphithéâtre du Musée d'Aquitaine
20 cours Pasteur
Tramway B, arrêt "Musée d'Aquitaine"

09h00 : ouverture du Congrès et du colloque 
10h00-12h00 : conférences 

12h30 : réception à la Mairie de Bordeaux offerte aux congressistes
Pause-déjeuner libre 

14h30-18h30 : conférences 

Les conférences au musée d'Aquitaine sont accessibles à tous et gratuites, dans les limites des places disponibles. Un contingent de places est réservé aux étudiants.

20h00 : dîner au Café Opéra, Grand-Théâtre, Place de la Comédie, Bordeaux (sur inscription) 


Dimanche 18 novembre 2012
Assemblée générale de l’Association Française des Russisants
à l'amphithéâtre du Musée d'Aquitaine,
20 cours Pasteur
Tramway B, arrêt "Musée d'Aquitaine"

09h00-13h00 : Assemblée générale de l’association (réservée aux adhérents de l'AFR) en présence de Françoise Duchêne, inspectrice générale de russe. Adhérents, si vous ne pouvez pas assister à l’Assemblée Générale, pensez à envoyer votre procuration ! 

13h30 : déjeuner dans un restaurant du centre-ville (sur inscription) 

15h00 : au choix : Visite guidée à pied dans le vieux Bordeaux par l’Office du tourisme ou Visite d’un château de vins avec dégustation (aux abords immédiats de Bordeaux) (gratuite pour les congressistes) 

Pour s'inscrire au congrès et pour connaître toute l'actualité du Congrès en direct, rendez-vous sur le site de l'Association Française des Russisants:
http://www.afr-russe.fr/spip.php?article2844


Programme du colloque public
« Que reste-t-il de l’Union soviétique 
dans la Russie d’aujourd’hui ? » 

(avec la participation de l'université Michel-de-Montaigne Bordeaux 3)

  • Svetlana Séville, maître de conférences à l’université Michel-de-Montaigne/Bordeaux 3, CERCS (Centre d’études et de recherches sur les civilisations slaves) : « Héritage soviétique du russe contemporain » 
  • Valéry Kossov, maître de conférences à l’université de Grenoble III : « Les vestiges soviétiques dans le discours politique russe contemporain » 
  • Ronan Hervouet, maître de conférences à l’Université de Bordeaux 2 (Laboratoire Centre Emile Durkheim) : « La tradition soviétique des subbotniki dans la Biélorussie de Loukachenko » 
  • Natalia Noussinova, écrivain et historienne du cinéma, directrice de recherche au NIIK /VGIK (Ecole du cinéma de Moscou) : « L’enfance soviétique : souvenir ou mythologie »
  • Nikolaï Aleksandrov, maître de conférences à la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Moscou : « Les écrivains dans l’espace post-idéologique : le « soviétique » comme phénomène dans le débat sur l’art et la littérature » (en russe) 
  • Svetlana Moskvitcheva, maître de conférences à l’université de l’Amitié des Peuples, Moscou : «Entre le tragique et le comique de la vie quotidienne : l’anecdote comme fait culturel russe du XX siècle»
  • Katia Metelizza, journaliste, chroniqueur sur les faits de société au journal Nezavissimaïa Gazeta et auteur des livres Nouvel abécédaire russe (prix « Ostap d’or » 1998), Nouveau livre de cuisine russe, L’Abécédaire de la vie : « La place du « soviétique » dans les traditions culinaires russes » (en russe) 
N.B. Les interventions en russe seront traduites en français. 
Pour plus de détails et vous inscrire au Congrès, consulter les documents ci-dessous (réactualisés au 4 novembre) : http://www.afr-russe.fr/spip.php?article2844


samedi 10 novembre 2012

Concert



MAGNIFICAT
de Vladimir Godar,
compositeur contemporain slovaque,

dimanche 18 novembre 2012
à 15h30
Eglise Notre Dame
Bordeaux

Ensemble vocal STELLA MONTIS 

jeudi 8 novembre 2012

L'Ukraine à l'honneur du Festival des Littératures européennes



15 - 18 novembre 2012
à Cognac 

Entre autres invités:
  • Yuri Andrukhovych
  • Igor Baranko
  • Mikhaïl Chichkine
  • Lyubko Deresh
  • Leonid Guirchovitch
  • Andrei Kourkov
  • Anton Kushnir
  • Marina Lewycka
  • Roman Rijka
  • Anna Shevchenko
  • et aussi Jaroslav Rudis, l'auteur d'Alois Nebel. Il interviendra le 17 novembre afin de présenter son nouveau livre La fin des punks à Helsinki.

mardi 6 novembre 2012

Partenariat étudiants/entreprises


L'Agence de Coopération Internationale de la Région Aquitaine recherche étudiants spécialistes de langues étrangères afin de constituer des binômes entreprises/étudiants. Objectif : «Rapprocher les acteurs socio-économiques aquitains de leurs homologues étrangers» 

Action prévue : 26-29 novembre 2012 
Missions : accueil, traduction 
Rémunération : forfait 50 euros/jour 

On recherche : 
  • 2 étudiants parlant le russe 
  • 1 étudiant parlant le serbe 
Envoyer CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : lydia.jolly@interco.aquitaine.fr

Interco Aquitaine 
11 terrasse du Médoc 
Tour Horizon II 
33000 BORDEAUX 
05 56 10 19 16 


mercredi 31 octobre 2012

Offre de poste à l'Ambassade de France au Kazakhstan


L’Ambassade de France au Kazakhstan recherche un(e) étudiant(e) - russophone - de niveau Master pour son service de presse et pour une durée de trois mois, éventuellement renouvelable, à Astana.

L’inscription à ce stage est ouverte sur le site du MAE à l’adresse électronique suivante :

Pour tout renseignement complémentaire :
Patrick VAILLANT
Premier conseiller
Ambassade de France à Astana - Kazakhstan

Visite-conférence de la « Maison aux personnages » d’Ilya et Emilia Kabakov




par Alice Cazaux,
doctorante d'ARTES (EA CLARE 4593 Bordeaux 3)
Vendredi 16 novembre 2012 à 14h00 
Place Amélie-Raba-Léon 
Bordeaux 

Tramway A, arrêt : Hôpital Pellegrin

Manifestation dans le cadre du XIe Congrès de l'Association Française des Russisants. 
Tarif : 3 euros / gratuit pour les personnes inscrites au congrès 
 
Contact et renseignements : Sylvette Soulié (06 87 55 61 06) 

Exposition d’affiches soviétiques à Bordeaux 3



Dans le cadre du XIe congrès de l’Association Française des Russisants et du colloque public «Que reste-t-il de l’Union Soviétique?» organisé par l’EA 4593 CLARE, une exposition d’affiches soviétiques est organisée du 9 au 15 novembre dans le hall du bâtiment administratif de l’université de Bordeaux 3.

lundi 29 octobre 2012

Concert de la chorale Radouga


Dans le cadre du Congrès de l'Association Française des Russisants
et de la Semaine russe

Vendredi 16/11/2012
20h30
Chapelle de la Madeleine
24 cours Pasteur
Bordeaux


vendredi 26 octobre 2012

Bientôt à Bordeaux: le Congrès de l'Association Française des Russisants




Samedi 17 et dimanche 18 novembre 2012
Musée d’Aquitaine
20 cours Pasteur, 33000 BORDEAUX
 (tramway B, arrêt: Musée d’Aquitaine)

Programme de la journée d’études
Samedi 17 novembre de 9h à 19h
Musée d'Aquitaine

« Que reste-t-il de l’Union soviétique dans la Russie d’aujourd’hui ? »

avec la participation de l'université Michel-de-Montaigne Bordeaux 3,
de l'UFR des Langues et civilisations 
et de l'Equipe d'Accueil CLARE (Cultures Littératures Arts Représentations Esthétiques)

  • Valéry Kossov, maître de conférences à l’université de Grenoble III: «Les vestiges soviétiques dans le discours politique russe contemporain»
  • Ronan Hervouet, maître de conférences à l’Université de Bordeaux 2 (Laboratoire Centre Emile Durkheim) : «La  tradition soviétique des subbotniki dans la Biélorussie de Loukachenko»
  • Svetlana Séville, maître de conférences à l’université Michel-de-Montaigne/Bordeaux 3, CERCS (Centre d’études et de recherches sur les civilisations slaves): «Héritage soviétique du russe contemporain»
  • Natalia Noussinova, écrivain et critique, professeur au VGIK (Institut d'Etat de cinéma), Moscou: «L’enfance soviétique : souvenir ou mythologie»
  • Nikolaï Aleksandrov, maître de conférences à la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Moscou : «Les écrivains dans l’espace post-idéologique: le « soviétique » comme phénomène dans le débat sur l’art et la littérature» (en russe)
  • Svetlana Moskvitcheva, maître de conférences à l’université de l’Amitié des Peuples, Moscou: «Entre le  tragique et le comique de la vie quotidienne: l'anecdote comme fait culturel russe du XX siècle»
  • Katia Metelizza, journaliste, chroniqueur sur les faits de société au journal Nezavissimaïa Gazeta et auteur des livres Nouvel abécédaire russe (prix « Ostap d’or » 1998), Nouveau livre de cuisine russe, L’Abécédaire de la vie: «La place du « soviétique » dans les traditions culinaires russes» (en russe)
  • (vidéo, sous réserves) Eugénie Zvonkine, maître de conférences en études cinématographiques à l’université de Paris-VIII : "La critique cinématographique contemporaine et l'héritage du réalisme socialiste"