dimanche 12 février 2012

Appel à contribution: Les Français dans la vie intellectuelle et scientifique russe et soviétique au XXe siècle


Colloque international interdisciplinaire Moscou, 
10-11-12 septembre 2012 

Date limite: le 15 mai 2012


Dans le cadre du projet ANR sur les Français dans la vie intellectuelle en Russie, XVIIIe – XXe s. Comité scientifique : V. Afiani (Archives de l’Académie des Sciences), S. Coeuré (Université Paris 7 Diderot), D. Barjot (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne/CNRS), F.-D. Liechtenhan (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne/CNRS), S. Mironenko (Archives nationales de la Fédération de Russie), M.-P. Rey (Université Paris I, Panthéon-Sorbonne), S. Solomon (Université de Toronto), A. Sorokine (RGASPI), A. Tchoubarian (Institut d’histoire universelle, Académie des Sciences de Russie), L. Zakharova (EHESS)

Organisateurs : S. Coeuré, A. Evstratov (Centre Roland Mousnier, Université Paris-Sorbonne/CNRS), F.-D. Liechtenhan, O. Okouneva (Institut d’histoire universelle, Moscou).

Depuis 2009, le programme franco-russe « Les Français dans la vie intellectuelle et scientifique en Russie » a montré, par une série de colloques et de séminaires, tout l’intérêt d’une enquête approfondie conçue dans une perspective de longue durée, et portant sur la présence française dans l’espace culturel et scientifique russe.

Pour l’époque contemporaine, les profils biographiques, les modalités de voyage et de séjours, les effets en terme de transferts de savoirs, ou, plus largement, d’un renforcement des relations bilatérales ont été étudiés lors de deux colloques internationaux, tenus à Moscou en septembre 2010 et à Paris en septembre 2011.

Cette dernière rencontre ayant été plus spécifiquement consacrée au XIXe siècle, le colloque qui se tiendra à Moscou les 10, 11 et 12 septembre 2012 se propose de compléter le questionnaire et d’approfondir les connaissances pour le XXe siècle. Tout en étant attentifs à la spécificité de chaque séquence chronologique et politique (la période révolutionnaire, les années 1920, la période stalinienne, le Dégel), la longue durée de relations franco-russes pluriséculaires devra rester une perspective forte. 

On appréciera une approche comparée des échanges franco-russes (espace francophone en Russie, présence de savants et intellectuels européens ou américains intervenant dans les mêmes domaines).

La perspective sera résolument centrée sur les apports nouveaux aux parcours biographiques individuels et collectifs, afin d’enrichir la base de données sur « les Français dans la vie intellectuelle en Russie, XVIIIe-XXe s. », dont les notices seront publiées dans un Dictionnaire biographique à l'issue de ce projet.

Trois axes principaux structureront le colloque :

- Axe 1 : la présentation de fonds d’Archives français et russes (institutions de départ et d’accueil dans le domaine culturel ou scientifique, institutions chargées de la diplomatie culturelle et scientifique, surveillance des voyages). Ces présentations devront être centrées autant que possible sur les outils de la recherche biographique et bibliographique (inventaires, fichiers, bases de données, etc.).

- Axe 2 : la présence active des Français en Russie soviétique dans les domaines culturels, techniques et scientifiques. Peut-on établir une typologie de cette présence : études, enseignement, conférences, séjours des ingénieurs et « spécialistes »… ? Peut-on tracer une typologie des médiateurs français avec la Russie, quelle est leur formation, leur compétence linguistique, leur objectif de départ ? Comment se décline la question de la politisation de la présence française en Russie : de l’engagement à la quête de la neutralité politique, mais aussi renseignement scientifique et économique ?

- Axe 3 : la réception de ces séjours et voyages dans la courte et la moyenne durée, tant en France qu’en Russie soviétique : transferts de connaissances ? Pérennité ou rupture des liens et des représentations croisés ? Effets sur les trajectoires biographiques ? Dans le contexte précis de relations franco-soviétiques souvent difficiles, parfois presque interrompues (entre 1937 et 1945), la perspective pourra être élargie à l’influence française « in abstentia » par des lectures, traductions, discussion de résultats scientifiques.

Les propositions de communications sont à adresser aux organisateurs sous forme d’un résumé de vingt lignes environ, avant le 15 mai 2012, à l’adresse suivante : frasciru@yahoo.fr

Les participants dont les communications ont retenu l’attention du comité scientifique seront informés en juin 2012.

Langues de travail : russe, français, anglais. Le voyage et le séjour des participants pourront être pris en charge. La contribution des jeunes chercheurs sera encouragée.