mardi 7 février 2012





Suite à un désistement, la revue en ligne "Regard sur l'Est" (www.regard-est.com) recherche urgemment un auteur pouvant rédiger, en francais ou en russe, une contribution bénévole (10 000 signes) d'ici le 10 mars sur la RUSSIE pour son prochain dossier spécial consacré aux politiques énergétiques/nucléaires des PECO.

INVITATION
à participer au dossier n°60 de Regard sur l’Est:
" Un an après Fukushima: Quelles politiques énergétiques à l’Est "

Date limite: 25 janvier 2012


Depuis l’accident de Fukushima, le 11 mars 2011, la place de l’énergie nucléaire a été remise en cause dans le monde entier. Le renforcement de la sûreté et de la sécurité des installations nucléaires civiles est devenu une priorité d’autant plus indiscutable que les pays dotés de centrales sont soumis aux regards des instances de contrôle internationales et nationales et des autres pays. Au terme d’un apparent paradoxe, la plupart des pays d’Europe centrale et orientale, pourtant fortement traumatisés par l’accident de Tchernobyl (1986), n’évoquent pas une sortie du nucléaire mais semblent, dans leur majorité, maintenir des stratégies énergétiques plutôt favorables à cette filière.

Axes de travail envisagés
Le choix du nucléaire- Les arguments de l’indépendance énergétique et du coût;

- Une expansion du nucléaire ? (projets de nouvelles centrales –Russie, Lituanie, Bélarus, Pologne…-, expansion et prolongation de centrales existantes –Russie, République tchèque, Arménie, Bulgarie…);

- La posture des pays dotés en uranium (République tchèque, Ukraine, Roumanie, Russie…).

Penser l’impensable: sûreté et sécurité nucléaires- Quels risques ? (naturels, terroristes, liés à la conception des centrales, à l’âge des centrales, gestion des déchets…)

- La prévention depuis Fukushima (résultats des stress tests, investissements de prévention des risques…);

- La montée de la peur (discours des lobbies anti-nucléaires et perceptions par les opinions publiques).

Vers une transition énergétique?

- L’ingérable diversité des postures sur le continent européen (pays pro et pays anti-nucléaires, pressions des anti-nucléaires, actions des acteurs –russes, européens, américains, japonais…- du nucléaire);

- Le nucléaire comme faire-valoir de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre;

- Fukushima, une chance pour les énergies renouvelables? 

Nous vous remercions de bien vouloir nous communiquer
vos propositions de sujet (4-5 lignes) avant le 25 janvier 2012 à :