mardi 12 juin 2012

Appel à communications: Vladimir Nabokov et la France



Colloque International des Chercheurs Enchantés
Société française Vladimir Nabokov 

Le 30, 31 mai et 1er juin 2013
Université Paris IV-Sorbonne (VALE EA 40 85),
en partenariat avec l’Université de Strasbourg (SEARCH EA 2325), 
l’E.N.S. (rue d’Ulm)  
et la B.P.I du Centre Pompidou 

Dare limite: 1er septembre 2012


Qui, de nos jours, aurait l’idée d’appeler Vladimir Nabokov « Le Français », à l’instar de son aîné, le poète russe Alexandre Pouchkine ? Bien qu’un tel qualificatif puisse paraître incongru ou excessif, Nabokov a entretenu avec la langue et la culture françaises une relation dont la richesse et l’intensité ont été fort négligées par les spécialistes de son œuvre. Peu envisagée par les études nabokoviennes de langue anglaise et quasiment ignorée par la recherche russe, cette relation, dont les formes sont pourtant multiples, a intéressé des chercheurs français qui lui ont consacré des essais pionniers et son analyse ouvre dans les études nabokoviennes un champ de recherches à la croisée de plusieurs disciplines (études américaines, comparées, françaises et slaves) et de plusieurs formations (linguistes, narratologues, philologues, traducteurs et artistes). En tant que société à vocation pluridisciplinaire, Les Chercheurs Enchantés : Société française Vladimir Nabokov souhaite donner toute son ampleur à cette exploration en lui consacrant son premier colloque, du jeudi 30 mai au samedi 1er juin 2013, à Paris.

Il est à noter que tout ce qui relève de la simple biographie, depuis l'apprentissage de la langue française en Russie jusqu'aux trois années de son émigration européenne passées en France, est déjà bien connu et n'entrera pas en tant que tel dans les axes d'études retenus pour ce colloque. Après tout, Nabokov ne déclara-t-il pas à Bernard Pivot que l’histoire de sa vie ressemblait « moins à une biographie qu’à une bibliographie »? C’est donc spécifiquement dans l’interaction de son œuvre avec le paysage français que ce colloque international souhaite trouver son ancrage. Les différentes perspectives d’étude pourront se répartir selon quatre grands axes.

  • Le premier, et le plus évident, regroupera des analyses de l’intertexte français dans l’œuvre de l’auteur. Il proposera d’articuler les recherches autour de la question de l’influence des textes français (littéraires ou philosophiques) sur la prose et la poésie de Nabokov. On se souvient que l’écrivain préférait « parler des livres modernes qu’il détestait d’emblée » plutôt que de ceux qui l’avaient influencé, et les analyses porteront donc tant sur les héritages, les modèles et les influences que les contre-modèles et contre-influences.
  • Une autre perspective consistera à étudier plus précisément l’utilisation par Nabokov de la langue française : elle conjuguera l’étude de ses textes écrits en langue française et l’utilisation, le rôle et le sens de cette langue dans ses romans écrits en langue russe et en langue anglaise. On encouragera les participants à se pencher sur les questions narratologiques et stylistiques et à étudier les résonances françaises dans la construction des discours, des voix, dans l’utilisation des points de vue et de la syntaxe.
  • Un troisième axe suivra une perspective culturelle et portera sur la représentation des Français et de l’espace français dans le roman nabokovien. En étudiant l’imaginaire français de Vladimir Nabokov, on pourra par exemple s’intéresser à l’usage des stéréotypes et clichés culturels dans ses constructions romanesques ou, au contraire, au caractère inédit de ces constructions culturelles.
  • Enfin une tout autre perspective consistera à étudier les résonances de l’oeuvre de Nabokov dans le paysage artistique français : ce dernier aspect pourra recouvrir des aspects aussi vastes que les questions de traduction et de traductologie, les spécificités de la lecture critique française de l’oeuvre de Nabokov, la question des adaptations françaises (théâtre, musique, opéra) mais également l’influence plus ou moins explicite de Nabokov dans les oeuvres originales d’écrivains, artistes ou compositeurs français.
Les deux invités d’honneur du colloque seront Maurice Couturier, professeur émérite (Université de Nice), et Michael Wood, professeur (Université de Princeton).

Les langues de communications seront le français et l’anglais. Les propositions (300 mots environ) seront accompagnées d’une courte biographie, et seront à envoyer avant le 1er septembre 2012 par courrier électronique à

Site de la société française Vladimir Nabokov, Les Chercheurs Enchantés : www.vladimir-nabokov.org 


Organisation et comité scientifique :
Yannicke Chupin (Université de Franche-Comté), membre de VALE (EA 4085),
Lara Delage-Toriel (Université de Strasbourg), membre de SEARCH (EA 2325)
Agnès Derail-Imbert (Paris IV-Sorbonne et ENS-Ulm), membre de VALE (EA 4085)
Agnès Edel-Roy (Paris 3 – Sorbonne nouvelle)
Monica Manolescu (Université de Strasbourg), membre de SEARCH (EA 2325)