jeudi 6 mars 2014

Conférence: "La guerre finit, les conflits continuent. «La Petite Entente» et l’Europe Centrale dans les années 20"



Jeudi 13 mars à 17 h 
dans l'amphi B200
université Bordeaux-Montaigne

Conférence présentée par László Milutinovits 
dans le cadre Projet "Mécanisme pour une Entente" 
organisée par l'Association PointBarre

Vous trouverez ci-dessous un résumé de la conférence.

La conférence « La guerre finit, les conflits continuent » cherchera des réponses aux questions suivantes. Pourquoi et comment l’alliance nommée « la Petite Entente » fut créée suite à la Première Guerre Mondiale ? Quelles étaient ses intentions ? Comment les nouvelles conditions ont influencé la Hongrie ? Au même temps, cette conférence analysera les aspects historiques du projet «Mécanismes pour une entente», avec un regard particulier sur le transport ferroviaire et les questions générées durant l’ère mentionnée ci-dessus – questions qui semblent être encore d’actualité aujourd’hui.

Mécanismes pour une Entente est une démarche expérimentale de production artistique collective, interdisciplinaire et transnationale, basée sur des conditions de recherche exceptionnelles autour des enjeux de l’histoire politique de l’Europe du Centre-Est depuis le démantèlement de l’empire austro-hongrois à nos jours. 
L’enjeu principal de ce projet est la production d’une oeuvre d’art collective et multiforme, afin de promouvoir une profonde réflexion esthétique, philosophique et politique, questionnant ainsi la notion de la condition européenne. 
L’objet de ce désir artistique est une ligne de train qui n’existe plus. 
Mécanismes pour une Entente analyse l’évolution du contexte politique qui a provoqué la naissance, au sein de la période diplomatique nommée «La Petite Entente», de la ligne de train «Silesia Cracoviana Karpathy» reliant Varsovie à Bucarest via Cracovie, Košice et Budapest pendant presque cent ans, et sa disparition, due à une lente restructuration économique de l’ensemble du réseau ferroviaire, une vingtaine d’années après l’effondrement du bloc soviétique.