mercredi 26 mars 2014

Le prix Russophonie pour Marina Berger



Traduit du russe par Marina Berger

Le style et l’époque de Moisseï Iakovlévitch Guinzbourg, traduit par Marina Berger, ancienne étudiante de l'université Michel-de-Montaigne, a été distingué par le Prix Russophonie 2014.

Lien vers le site de l'éditeur:
https://www.infolio.ch/livre/le-style-et-l’epoque.htm

Pour contacter Marina Berger:
http://ecla.aquitaine.fr/Annuaire-des-professionnels/Ecrit-et-livre/Traducteurs/Berger-Marina



Le style et l’époque 

Deuxième ouvrage de Moisseï Iakovlévitch GuinzbourgLe style et l’époque fut publié en 1924. Ce traité a joué un rôle majeur dans l’évolution de l’architecture soviétique. Sa forme fait immédiatement penser à son premier écrit (Le rythme en architecture) et à l’ouvrage de Le Corbusier Vers une architecture (1923). Guinzbourg affirme que le concept de style est indissociable de celui de mouvement et montre que le rythme de la modernité est celui de la machine. La mécanisation ouvre de nouvelles possibilités d’articulation formelle et crée de nouvelles valeurs d’expression. Guinzbourg développe enfin le concept de construction, synthèse de l’idée, du matériau et de la technique, d’où bien sûr émerge l’idée d’une architecture constructiviste. 
Moisseï Iakovlévitch Guinzbourg, né à Minsk en 1892, a été dans les années 1920-1930 l’un des principaux représentants du mouvement constructiviste dans l’architecture soviétique. Son nom est associé à de nombreuses expérimentations de formes nouvelles d’habitat, en particulier à la fameuse Dom- Kommuna (Maison-commune), sorte de standard résidentiel soviétique. Il a défendu ses conceptions à travers son enseignement à l’Institut supérieur technique de Moscou, la direction de la revue L’Architecture contemporaine et la publication de plusieurs ouvrages théoriques. Il est mort en 1946. 

Le Prix Russophonie

Créé en 2006 par l'Association France-Oural et la Fondation Eltsine, le prix Russophonie récompense la meilleure traduction du russe vers le français d'une œuvre écrite originellement en russe, quelle que soit la nationalité de l'auteur ou de l'éditeur.
Autres traductions récompensées en 2014: 
- Yves Gauthier pour Ciel orange d'Andreï Rubanov, édition Ombres noires ; 
- Luba Jurgenson pour Le Livre du retour de Julius Margolin, éditions Le Bruit du temps ; 
- Nina Kéhayan pour Portrait critique de la Russie de Dina Khapaeva, éditions de L'aube ; 
- Françoise Lhoest pour Lettres des Solovki, éditions de l'Âge d'homme